Faits divers - Page 2

  • INTERDIRE LE GSM À L’ÉCOLE ? … AUCUNE CHANCE !

    La ministre Schyns n’entend pas suivre l’idée  de son collègue français. Au contraire ! 

    Pas question d’imiter la France et son collègue de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer. La ministre Schyns n’entend pas interdire le GSM à l’école. Au contraire, elle encourage son utilisation, mais dans un cadre scolaire très précis. 

    C’était une proposition d’Emmanuel Macron, alors qu’il n’était que candidat à la présidence de la République. Elle figurait quasiment en tête de liste dans son programme éducatif. Son ministre de l’Éducation, Jean-Michel Blanquer, souhaite bannir les GSM à l’école primaire et jusqu’à la 3e secondaire. Une manière de lutter contre l’inattention et la triche en classe.

    Une proposition que le MR a déjà défendue chez nous aussi, dans le cadre de la lutte contre le cyberharcèlement. Le député Laurent Henquet parlait d’encourager les établissements à interdire l’utilisation (en tout cas à certains moments), mais pas la détention des smartphones à l’école.

    Il n’y a aucune chance pour que Marie-Martine Schyns (cdH) leur emboîte le pas. « On est bien conscient qu’il y a des phénomènes de distraction et de manque de respect des profs », explique le cabinet de notre ministre de l’Éducation. « De même que d’autres soucis liés au cyberharcèlement. Mais la ministre pense qu’il faut … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 07/12/2017

    Outil pédagogique

    Mme Schyns pense, au contraire, que le smartphone peut être un outil pédagogique intéressant… Et tant qu’à parler de la France, il y a cet exemple d’un établissement alsacien qui place même le smartphone sur la liste des fournitures scolaires. C’est aussi … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 07/12/2017

    Source > DIDIER SWYSEN sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 07/12/2017

    Illustration > seton.be

  • WASSEIGES > 10 ANS DE PRISON POUR LE MEURTRIER DE NATHALIE DESTINÉ

    Ce mercredi, le juge Marchal a rendu son jugement.

    Au lieu des 22 ans requis par le ministère public, Vincent Noël est condamné à 10 ans d’emprisonnement.

    Le corps sans vie de Nathalie Destiné (40) avait été retrouvé le 2 juin 2016 vers 14h par la police de Hesbaye-Ouest, au numéro 3 de la rue de la Petite Rhée à Meeffe (Wasseiges). C’est sa maman qui, n’ayant plus de nouvelles, avait prévenu les forces de l’ordre.

    Son compagnon, Vincent Noël (46), est en détention préventive depuis le 3 juin 2016, à la prison de Lantin, du chef d’homicide volontaire. À la suite d’une dispute, il lui avait … La suite pour les abonnés à la version digitale sur > http://huy-waremme.lameuse.be/162960

    Source > L.M sur > http://huy-waremme.lameuse.be

    NOS ARTICLES PRÉCÉDENTS sur le sujet:

    05/06/2016 > NATHALIE DESTINÉ, 40 ANS, AURAIT ÉTÉ TUÉE PAR SON COMPAGNON > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2016/06/05

    22/11/2017 > MEURTRE DE NATHALIE DESTINÉ > 22 ANS DE PRISON REQUIS CONTRE NOËL > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2017/11/22

  • HANNUT > CRASH FRONTAL > 4 PERSONNES BLESSÉES, DONT 2 ENFANTS

    Les pompiers de la zone de secours de Hesbaye ont été avertis d’un accident de la circulation, ce jeudi peu après 16h30, le long de la rue de Huy, à hauteur de Lens-Saint-Remy (Hannut).

    Deux véhicules sont entrés en collision, visiblement frontalement. Une voiture dans laquelle se trouvait un homme d’une trentaine d’années a percuté une seconde, dans laquelle se trouvaient une dame et deux enfants.

    Ce dernier véhicule, sous l’impact de l’important choc, a été expulsé en contrebas, sur son flanc, dans le champ longeant la chaussée.

    Les trois occupants … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 01/12/2017

    Source > E.D. Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 01/12/2017

    Un article succin libre en ligne > http://www.sudinfo.be/2001912

  • BRÈVES DE HANNUT

    Toute la maison fouillée par des voleurs

    Un cambriolage a été constaté par la zone de police Hesbaye Ouest ce mardi à 17h, rue de Namur à Hannut. Le/les auteurs ont cassé une fenêtre double vitrage à l’arrière de l’habitation : toutes les pièces ont été fouillées. Ils ont notamment emporté une TV, une Xbox et un ordinateur portable

    Source > votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 30/11/2017

  • WASSEIGES - CAMBRIOLAGE « LE VOLEUR A POINTÉ SON PISTOLET DANS MA DIRECTION »

    Jamais, un seul instant, Justine Paris (26 ans) n’aurait pu douter de ce qui l’attendait quand elle est rentrée chez elle, vers 14h, ce mardi.

    « Je suis revenue plus tôt que prévu du travail » , explique la Wasseigeoise, habitante de la rue de la Brasserie. « Déjà, j’ai retrouvé le chien dans le hall: ce qui n’est pas normal. Quand j’ai ouvert la porte de la cuisine, je me suis retrouvée nez à nez avec deux hommes. Deux voleurs, qui avaient brisé la baie vitrée. En me voyant, surpris sans doute, ils ont pris la fuite…»

    Mais Justine Paris, sous le coup de l’émotion et dans le feu de l’action, a pris son courage à deux mains: elle a poursuivi les deux hommes jusque dans la rue. « Ils n’étaient ni cagoulés ni gantés. J’ai couru après eux, dans la rue, sur plusieurs mètres. Puis l’un d’eux s’est soudainement retourné et a pointé une arme à feu, style pistolet, dans ma direction. Il m’a alors dit: ‘Si tu fais encore un pas, je te tue.’»

    Pour l’heure, on ignore si l’arme … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 30/11/2017

    … / … La zone Hesbaye Ouest, qui a constaté le fait, est également à la recherche d’un véhicule type Audi A3 break, de couleur grise.

    Outre cet événement déjà fort traumatisant pour la mère de famille, le préjudice finalement subi est aussi important. « Après un premier état de lieu, on l’évalue à environ 6.000 euros», commente son mari. Une PlayStation4, … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 30/11/2017

    Source > E.D. Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 30/11/2017

    L’article au grand complet pour les abonnés à l’édition digitale sur > http://huy-waremme.lameuse.be/159897/

  • « BURGER KING » OUVRIRA LE 13 DÉCEMBRE À LIÈGE

    Bonne nouvelle pour les amateurs de Burger King. Prévue initialement pour fin d’année, l’ouverture du nouveau fast-food liégeois est annoncée pour le 13 décembre.

    Les plus chanceux pourront même découvrir l’établissement en avant-première, le 11 décembre.

    Ça commence à sentir le Whopper aux alentours de la rue Joffre. Si on savait l’arrivée d’un Burger King à Liège imminente, une inconnue demeurait : la date d’ouverture.

    Dans un premier temps, on évoquait le début 2018, avant de parier sur une ouverture un peu plus précoce, dans les derniers jours de 2017. Finalement, ce sera encore un peu plus tôt que prévu.

     «  Ce sera le 13 décembre, annonce Hubert Duchesne, le gérant du Quick et du futur Burger King. Maintenant, c’est certain. La cuisine est … La suite pour les abonnés à la version digitale sur > http://huy-waremme.lameuse.be/158126

     «  Ce sera un concours sur les réseaux sociaux, il sera lancé dans les prochains jours, confirme Hubert Duchesne. Les gagnants seront invités à une soirée exceptionnelle le lundi 11.  »

    L’occasion de découvrir en avant-première le célèbre Whopper, le non moins connu Steakhouse ou encore le Big King.

    Dans un peu plus de deux semaines, Liège aura donc … La suite pour les abonnés à la version digitale sur > http://huy-waremme.lameuse.be/158126

    Source > http://huy-waremme.lameuse.be

  • HANNUT: JUSQU'À 7 ANS DE PRISON CONTRE DES TRAFIQUANTS DE DROGUE

    Trois Liégeois impliqués dans l’organisation d’une culture de cannabis à Villers-le-Peuplier (Hannut) et dans un trafic international de stupéfiants ont été condamnés mardi par la cour d’appel de Liège à des peines de 40 mois, 6 ans et 7 ans d’emprisonnement.

    Leur trafic s’était étendu à travers plusieurs pays européens, dont la Suisse.

    Le 11 avril 2016, la police avait démantelé une culture de plus de 1.000 plants de cannabis située dans une maison particulière à Villers-le-Peuplier. L’enquête sur cette cannabiculture, qui employait notamment des ouvriers roumains, avait rebondi après l’audition d’une dame.

    Celle-ci avait formulé des aveux sur son implication, tout en révélant qu’elle était aussi impliquée dans un trafic international de cocaïne alors qu’elle servait de «mule» pour transporter la marchandise dans des pays étrangers. Une cache avait été aménagée sous le siège passager d’une Mercedes. Après observations policières, ce véhicule avait été intercepté à Genève (Suisse) alors qu’un autre conducteur transportait deux pains de cocaïne pour un total d’un kilo.

    L’enquête avait permis de démontrer que de nombreux trajets avaient été effectués depuis la Belgique par cette association de malfaiteurs pour exporter des stupéfiants. Sept auteurs avaient été jugés devant le tribunal correctionnel de Huy pour ces faits. Trois d’entre eux étaient concernés par la procédure en appel.

    En première instance, celui qui avait été désigné comme «le boss» de la bande avait écopé d’une peine de 7 ans et son second avait été condamné à une peine de 6 ans de prison. Après avoir réexaminé l’affaire, la cour a inversé les rôles et les peines entre ces deux hommes.

    Le chef désigné après examen du dossier par la cour a été condamné à 7 ans de prison. Le second a écopé d’une peine de 6 ans. La peine prononcée initialement contre le troisième prévenu a été ramenée de 42 à 40 mois de prison ferme.

    Source libre en ligne > Belga sur > http://www.sudinfo.be/1994001

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/156315

    Les articles précédents sur ce Blog

    1 avril 2016 > HANNUT: DES COUPS DE FEU SUITE À LA DÉCOUVERTE D'UNE PLANTATION DE CANNABIS À VILLERS-LE-PEUPLIER > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2016/04/11

    11 mai 2016 > HANNUT > CULTURE DE CANNABIS (SUITE) JUSQU’À 6 ANS DE PRISON > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2017/05/11

    04 mai 2017 > HANNUT – STUPÉFIANTS > LA PLANTATION DE CANNABIS MÈNE À UN TRAFIC DE COCAÏNE > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2017/05/04

    15 juin 2017 > HANNUT > 150h DE TRAVAIL POUR TRAFIC AVEC DES MINEURS >  http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2017/06/15

  • WASSEIGES > MEURTRE DE NATHALIE DESTINÉ > 22 ANS DE PRISON REQUIS CONTRE NOËL

    Le parquet a retenu l’intention d’homicide : « Un acharnement » 

    C ’est ce mardi, devant la chambre criminelle de Huy, que se sont tenu les plaidoiries et réquisitoire à l’encontre de Vincent Noël, pour le meurtre de Nathalie Destiné (40), perpétré à Meeffe (Wasseiges) le 2 juin 2016. L’homme (46) est en aveux : il a tué sa compagne dans leur domicile, rue de la Petite Rhée. Il lui a asséné de multiples coups de couteau, l’a étranglée et égorgée. Le parquet a requis 22 ans de prison pour « ce véritable acharnement ». 

    22 ans. C’est donc la peine requise par le parquet à l’encontre de Vincent Noël pour le meurtre de sa compagne, Nathalie Destiné, le 2 juin 2016 à Meeffe. L’homme de 46 ans a refait face, pâlot et prostré, à la chambre criminelle de Huy, ce mardi. Durant l’écoute des nombreuses plaidoiries et du réquisitoire du parquet, le quadragénaire n’a quasi pas bronché d’un poil.

    Il faut dire que le substitut du procureur du Roi, Sébastien Lelotte, s’est montré plutôt clair : « Oui, il y a eu intention d’homicide et il ne l’a même jamais nié », a-t-il déclaré. Il a ainsi … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 22/11/2017

    … / … agissement sous influence de médicament (le Valtran, indiqué dans le traitement symptomatique de douleurs intenses). Il a rappelé que Vincent Noël en consommait alors depuis plus de 20 ans et avait d’ailleurs suivi une cure de désintoxication en ce sens, quelques mois avant le drame. Le rapport toxicologique réalisé juste après les faits a notamment révélé qu’il n’en avait pas consommé à ce moment-là. … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 22/11/2017

    Raisons pour laquelle la durée maximale de 28 ans de prison n’a donc pas été requise. Le jugement sera rendu le 6 décembre.

    Source E.D. > Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 22/11/2017

    Autres articles sur la page > La défense « Il a subi des violences conjugales » 

    Les avocats.

    Pour défendre Vincent Noël, Maîtres de Fabribeckers et Dandenne ont évoqué la personnalité de leur client, mais … / …

    Le rapport psy

    « Responsable » > La matinée a été consacrée au témoignage de l’experte qui a rédigé le rapport psychologique de … / …

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/156399