Faits divers - Page 2

  • Imprimer

    HANNUT > POLITIQUE > POLÉMIQUE AUTOUR DES PLACES DE PLOPSA

    Benoît Cartilier (CdH) s’étonne que la commune fasse de la pub pour le parc dans son journal

    Lors du Conseil communal de ce jeudi, Benoît Cartilier (CdH) a interpellé la majorité au sujet des places de Plopsa offertes aux Hannutois.

    Il s’interroge sur le fait que la commune, au sein de son journal, fasse la publicité pour le parc. Manu Douette réplique en expliquant que ce n’est pourtant pas un premier coup d’éclairage sur une initiative privée.  

    Quel lien existe-t-il exactement entre la commune et Plopsa ? Aux yeux de Benoît Cartilier (CdH), la relation entre ces deux acteurs est floue, a-t-il fait savoir au Conseil communal de ce jeudi. « Je m’étonne que la commune soit associée à une entreprise commerciale et fasse sa publicité dans un journal communal », dit-il. « Il était indiqué que la commune invitait. »

    Pour rappel, suite à son implantation dans la ville, le parc d’attractions offrait des places à tous les Hannutois. Le conseiller communal regrette la période pour en bénéficier, soit les mois de mai et juin. « Les jeunes sont en examens à cette période », continue Benoît Cartilier. « Peu de personnes pourront en profiter. » Face à cette publicité, le conseiller communal espère que … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 28/04/2018

    De son côté, Manu Douette explique que dans le contrat qui les lie avec Plopsa se trouve un volet dédié à la publicité. « Il est prévu de réaliser six encarts publicitaires sur Plopsa », dit-il. « Ici, Plopsa a proposé de faire découvrir le groupe et les parcs aux habitants. Nous ne payons rien. Un toute-boîte signé par Plopsa, et non la commune, va bientôt arriver chez les Hannutois. »

    À ses yeux, ce n’est pas la première fois que la commune annonce des événements d’un groupe privé. « On a un agenda où l’on évoque les événements du Marché couvert », continue le bourgmestre. « Récemment, on a également écrit … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 28/04/2018

    Source > J.G sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 28/04/2018 ou en ligne > http://journal.sudinfo.be/journa

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/224950

  • Imprimer

    LES LIDL DE WAREMME, HANNUT, AMAY ET HUY FERMÉS CE JEUDI

    Le mouvement de grève chez Lidl prend de l’ampleur.

    Si les magasins de Waremme et Hannut sont déjà fermés ce jeudi matin, ceux de Huy et Amay suivent cette voie. En front commun syndical, le personnel déplore notamment une surcharge de travail et le blocage des discussions par la direction.

    Les magasins Lidl ferment leurs portes, ou ne les ouvrent simplement pas, les uns après les autres. Le personnel du groupe dénonce notamment une surcharge de travail. Entamée lundi dans un magasin, la grève s’étend à toute la région. À Waremme, le magasin est fermé. À Hannut également. Le mouvement touche aussi les Lidl de Huy et Amay.

     «  C’est un mouvement spontané. En front commun, les syndicats viennent sur … La suite en ligne pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/223881

    Source > JUMA sur > http://huy-waremme.lameuse.be

    Le dossier au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/223881

  • Imprimer

    HANNUT – JUDICIAIRE > ELLE SENTAIT BON LA BARBE À PAPA > IL LA MORDAIT SUR LE CORPS

    Cédric (26 ans) ne faisait pas vraiment le malin, ce vendredi matin, devant le tribunal correctionnel de Huy.

    Il faut dire que cet habitant d’Amay est prévenu d’attentats à la pudeur avec violences et menaces, durant près de 10 mois, entre janvier et octobre 2016.

    À cette époque, Cédric, serveur dans un café hannutois, vient d’héberger deux connaissances qu’il avait l’habitude de croiser lors de son boulot. Frère et sœur ont été mis à la porte de chez leurs grands-parents et sont accueillis chez lui, ainsi qu’une seconde jeune fille, petite-amie de la première. Toutes deux affirment avoir été victimes de multiples faits désagréables. Lui, nie fermement : « C’est une fameuse bande de menteurs », a-t-il lancé au juge.

    « Il en aurait mordu une à de multiples reprises, partout sur le corps, affirmant qu’elle a un bon goût de barbe à papa. Il essayait de les … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 21/04/2018.

    Des images pédopornos

    Ce dernier, qui a noté son absence d’antécédents, a requis une peine de 12 mois de prison à son encontre, sans s’opposer à un sursis partiel. « Pour moi, les faits sont établis. S’ils étaient à la limite entre le jeu et … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 21/04/2018.

    Raison pour laquelle le juge a pris la décision de soumettre le jeune homme à une expertise psy « afin d’éclairer le tribunal sur ses dispositions mentales ». Affaire à suivre….

    Source > E.D. > Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 21/04/2018.

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/221426

  • Imprimer

    HANNUT > LE CYCLISTE VOLE SUR LE CAPOT ET FINIT DANS LE FOSSÉ

    Un accident s’est produit ce mercredi, à 10h20, au carrefour formé par la route de Namur et la rue Dieu le Garde, à Hannut.

    Une BMW, conduite par un Berlozien, circulait le long de la Nationale en direction de Hannut quand il a été surpris par l’arrivée d’un vélo.

    Le cycliste, originaire de Hannut, n’aurait pas marqué d’arrêt en s’engageant sur la Grand-Route. Le conducteur de la BMW n’a pas eu le temps de freiner et le cycliste a volé sur le capot, avant d’être projeté dans le fossé. Il s’en sort blessé mais ses jours ne sont pas en danger. Il a été emmené à la clinique Notre-Dame de Waremme.

    Source > E.D. Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 19/04/2018

    L’article libre en ligne sur > http://www.sudinfo.be/id49535

  • Imprimer

    HANNUT > COLLISION ENTRE TROIS VOITURES MARDI SOIR

    Ce mardi, aux alentours de 21h45, une collision s’est déroulée au carrefour formé par la rue de Huy et la rue de la Râperie, à Lens-Saint-Remy.

    Trois véhicules sont impliqués : une Opel Astra, une Ford Focus et une Fiat Punto. Selon la zone de police Hesbaye Ouest, qui a constaté le fait, l’un des conducteurs circulait en direction de Huy quand il a dévié de sa trajectoire, vers la gauche, et a accroché un véhicule qui arrivait en sens inverse.

    Cette dernière aurait alors percuté la troisième voiture. On déplore une personne légèrement blessée, emmenée à la clinique Joseph Wauters de Waremme.

    Source > E.D. Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 19/04/2018

    L’article libre en ligne > http://www.sudinfo.be/id49534

  • Imprimer

    HUY & HANNUT – ANIMAUX « NOS PONEYS FONT PARTIE DE LA FAMILLE »

    Nathalie et son époux exploitent le manège de chevaux qui pourrait être exclu de la foire de Huy 

    Chaque année le « Buffalo » et ses poneys reviennent sur la foire de Huy & de Hannut

    C’est actuellement le seul manège de chevaux présent sur la foire hutoise. Le seul et peut-être le dernier. Lors du dernier conseil communal, Samuel Cogolati (Ecolo) a réclamé l’interdiction des manèges de chevaux sur la foire. Une demande qui n’a pas été complètement approuvée. Pour savoir dans quelles conditions évoluent les poneys sur les foires, nous avons rencontré les exploitants du « Buffalo ».  

    Il est 10 heures du matin ce vendredi. Dans une petite rue adjacente au centre de Hannut, Pacha et Gigi broutent dans une pâture. Bientôt, ce sera l’heure de la douche quotidienne et du brossage. « Les gens imaginent que notre boulot consiste à … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 16/04/2018

    « De l’amour tout le temps »

    … / … Le couple possède au total une douzaine de chevaux : « Ils ont entre sept et dix ans, nous en avons acheté, d’autres sont nés chez nous ».

    Pour la foire de Hannut, sept chevaux ont fait le déplacement « Les autres sont en congé » précise Nathalie.

    Nathalie comprend que certains n’apprécient pas son … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 16/04/2018

    Source > Aurélie Bouchat sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 16/04/2018

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/218373

  • Imprimer

    HANNUT – JUDICIAIRE > 20 MOIS POUR LES COUPS SUR SA COMPAGNE MALADE (SUITE)

    Ce mercredi, un Hannutois de 70 ans, détenu depuis le 22 décembre, a été condamné à une peine de 20 mois d’emprisonnement assortie d’un sursis pour la moitié de la peine et 800 euros d’amende pour plusieurs scènes de coups et blessures au préjudice de sa compagne, atteinte du lupus, une maladie chronique auto-immune et incurable.

    Survenues entre le 9 octobre 2017 et le 21 décembre 2017 à Hannut, les trois scènes de violences conjugales ont été perpétrées alors que l’homme était continuellement ivre. Celui-ci se sentait impuissant face à la maladie de sa compagne au point que, submergé d’émotions, il lui arrivait de perdre le contrôle et de s’en prendre physique à sa bien-aimée.

    Traînée au sol par les cheveux, mâchoire cassée, blessures aux pommettes et griffes au visage, la compagne du Hannutois lui a pourtant pardonné.

    L’homme, continuellement sous l’influence de … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 12/04/2018

    Source > La.Ma sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 12/04/2018

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/217238

    Notre article précédent du 29 mars sur le sujet sur ce blog > ALCOOLIQUE, IL MALTRAITE SA COMPAGNE ATTEINTE DU LUPUS > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2018/03/29

  • Imprimer

    HANNUT- VANDALISME > DES PANNEAUX ROUTIERS RETOURNÉS

    Dans la nuit de vendredi à samedi, rue de Villers et rue de Liège, à Villers-le-Peuplier (Hannut) des petits plaisantins se sont amusés à retourner ou démontés en partie une dizaine de panneaux de signalisation qui se trouvaient en bordure de route.

    C’est un riverain de la rue de Villers qui a prévenu samedi à 9h le bourgmestre Manu Douette. Lequel a envoyé une heure plus tard une équipe d’ouvriers communaux pour rétablir la situation. « Il fallait agir au plus vite. Notamment pour les panneaux indiquant la priorité de droite ou encore la hauteur du pont qui enjambe le contournement de Hannut. Le fait qu’ils ne soient plus visibles exposait les automobilistes à un danger pour la conduite. »

    Le bourgmestre déplore cet acte. « C’est de l’inconscience, il aurait pu occasionner un accident ».

    Rue de Villers : pas la première fois

    Ce n’est pas la première fois que des actes de vandalisme sont signalés rue de Villers. On se souvient qu’en août 2016, ce quartier de Villers-le-Peuplier avait été secoué par la découverte de … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 09/04/2018

    … / … , la Ville compte déposer plainte à la police ce lundi. Ce qui donnera lieu à une enquête de voisinage.

    S’agissant de dégradations sur des bâtiments publics, le ou les auteurs risquent(nt) une amende qui peut aller jusqu’à 500 euros. De quoi faire réfléchir…

    Source > J.G. et M-Cl.G. Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 09/04/2018

    Consulter nos archives sur le sujet sur ce blog > HANNUT - JUDICIAIRE > ILS AVAIENT TAGUÉS DES CROIX GAMMÉES