Environnement - Page 3

  • VILLE DE HANNUT > UN NOUVEL AGENT CONSTATATEUR EN ENVIRONNEMENT!

    La Ville de Hannut continue à investir dans la propreté et l’environnement, cette fois c’est par le biais de l’engagement d’un agent constatateur d’infractions environnementales.

    Mission transversale dans le cadre de la création du service Sécurité et Prévention = Agent de terrain

    MISSIONS

    Ses missions prévention > Sensibiliser, Informer, conseiller

    Ses missions répression > Recevoir les plaintes, Constater

    Ses grandes priorités

    Les dépôts sauvages dans les campagnes, en ville, autour des bulles à verre, et dans les poubelles publiques. (Chaque année +/- 50 tonnes de dépôts sauvages sont récoltés)

    Mais aussi > les mégots ou les canettes jetés à terre.

    Renouvellement de l’action Hannut Ville propre,

    En 2015, 30m³ de déchets ont été ramassés sur un week-end par les citoyens lors de cette action

    La mise en place d’actions relatives aux différents contrats rivière

    Clôturer les pâtures

    Gérer les plantes invasives

    Sensibiliser les riverains à propos des déchets verts en bord de berge

    Le contrôle des permis d’environnement délivrés par la ville.

    Continuer les actions qui ont déjà permis des améliorations dans différents domaines tels que:

    La diminution du nombre de dépôts sauvages

    Augmentation du taux de fréquentation du Recyparc

    La sensibilisation du citoyen sur les conséquences et le coût des petites incivilités

    Les principaux partenariats

    • La Police locale
    • La Gestion centre-ville
    • Le service environnement de l’administration communale
    • Les riverains sensibles à leur cadre de vie
    • Personnes relais dans les villages

    Exemple de partenariat avec la Gestion centre-ville > L’entretien des trottoirs via la campagne « Ma Ville propre commence devant ma porte »

    Quelles sont les actes constatables?

    Tous les faits qui vont à l’encontre du Code de l’environnement qu’ils soient repris dans le règlement général de police ou non. Soit:

    >Les infractions relatives aux déchets (abandon ou incinération)

    >Les infractions relatives aux eaux de surfaces (tout acte pouvant polluer les eaux de surfaces)

    >Les infractions relatives aux eaux usées (pollution et raccordement à l’égout)

    >Les infractions relatives aux cours d’eau non navigables (abimer le cours d’eau, ne pas entretenir les ouvrages présents sur le cours d’eau)

    >Les infractions relatives aux établissements classés

    >Les infractions relatives à la conservation de la nature (respect de la faune et de la flore)

    >Les infractions relatives au bruit (tapage diurne)

    >Les infractions relatives aux déjections canines

    >Les infractions relatives aux enquêtes publiques

    Comment se déroule la procédure?

    Agent constatateur.jpg

    Contact

    Par courrier: Mélanie Courmont > Service Sécurité et Prévention > Rue de Landen 23 > 4280 Hannut

    Par email: Melanie.courmont@hannut.be

    Par téléphone: Au 019/63 05 18

    Source > Ville de Hannut

  • HANNUT > MOBILITÉ > 70 KM DE CHEMINS RÉSERVÉS AUX MODES DOUX ET AU CHARROI AGRICOLE UNIQUEMENT

    69,5 km de chemins réservés aux modes doux

    La Ville de Hannut va réserver 69,5 kilomètres cumulés de chemins aux modes doux et au charroi agricole. Opérationnels au printemps prochain.

    Des panneaux seront mis en place aux entrée & sortie des zones concernées > ATTENTION la vitesse y sera limitée à 30 km/h.

    Seuls les véhicules agricoles, les piétons, cyclistes et cavaliers y seront autorisés, en plus des véhicules prioritaires.(Police, Pompiers, ambulances, Véhicules d’entretien de voirie, ramassage des déchets)

                    Ce projet prend appui sur les recommandations issues du Plan Intercommunal de Mobilité (PICM) approuvé par le Conseil Communal le 16 octobre 2014. Il est en effet précisé qu’il serait opportun de dédier certains chemins de remembrement aux modes doux sans compromettre le travail des agriculteurs.

    Consciente de l’enjeu, la ville de Hannut souhaite développer un réseau de chemins réservés aux modes doux afin de créer une véritable alternative à la pratique de l’automobile tant pour les déplacements quotidiens que pour un usage de type ‘loisir’.

    Notre territoire dispose d’un véritable potentiel avec de nombreux chemins de remembrement de 3 mètres de large. Il convient dès lors de saisir cette opportunité afin de rencontrer les besoins actuels en mobilité et de développer les possibilités de déplacement aux modes doux. 

    Le PICM proposait plusieurs tronçons entre villages à signaler au moyen de panneaux F99c et F101c. A partir de ces éléments, il fut nécessaire de vérifier les tronçons sur le terrain et d’étudier l’opportunité d’établir des liaisons complémentaires.

    La cartographie a été établie en concertation avec les services communaux, la zone de Police Hesbaye Ouest et la DGO2 Mobilité et voies hydrauliques.

    La matérialisation de ces tronçons demande la pose de plus de 80 panneaux F99c ce qui permettra de réserver plus de 69 kilomètres cumulés de chemins aux modes doux et au charroi agricole.

    Source Communiqué de Presse Ville de Hannut > Le Bourgmestre, Emmanuel DOUETTE & L’Echevine de la mobilité, Florence DEGROOT

    Exemple de voirie bien connue > La partie ‘’Campagne’’ de la rue de « La Croix Blanche » entre Thisnes & l’Avenue Paul Brien de Hannut (Notre photo & N°11 sur le plan)

    TELECHARGER "ICI.jpg" la carte communale avec la légende des chemins concernés

     

    La réglementation & les panneaux dédiés > détails

    Article 22octies. Circulation sur les chemins réservés aux véhicules agricoles, aux piétons, cyclistes et cavaliers

    22octies.1 Outre les catégories d'usagers dont le symbole est reproduit sur les signaux F99C.jpgplacés à leur accès, les catégories d'usagers suivantes peuvent circuler sur ces chemins:

     

    Les véhicules se rendant ou venant des parcelles y afférant;

    Les tricycles et quadricycles non motorisés;

    F101C.jpgLes véhicules d'entretien, affectés au ramassage des immondices, de surveillance et les véhicules prioritaires.

    Le début des chemins réservés aux véhicules agricoles, aux piétons, cyclistes et cavaliers est indiqué par le signal F99c et la sortie par le signal F101c.

    22octies.2 Les piétons, cyclistes et cavaliers peuvent utiliser toute la largeur des dits chemins. Ils ne peuvent entraver la circulation sans nécessité.

    Les usagers de ces chemins ne peuvent se mettre mutuellement en danger ni se gêner. Les usagers motorisés, et particulièrement les véhicules agricoles, doivent redoubler de prudence en présence des piétons, des cyclistes et des cavaliers.

    22octies.3 > La vitesse est limitée à 30 km par heure.

    ob_9843c9_code-route-bel-f45b-app13081801325.jpgLe panneau complémentaire F45b signale une « impasse débouchante »

    Voie sans issue, à l'exception des piétons et cyclistes. Ce signal est destiné à indiquer clairement aux piétons et aux cyclistes qu'une voie sans issue leur offre un passage.

  • NOUVEAU À HANNUT > DES BOITES À DONNER POUR VOS LIBRE-ÉCHANGES

    Installation de deux Give-boxes à Hannut, des boites à donner pour vos libre-échanges.

    Mardi 20 octobre, deux « boites à donner » ont été respectivement installées à la Bibliothèque communale et à la Maison des Jeunes de Hannut.

    Avec le soutien de la Région wallonne et de la Province de Liège, Intradel et la Ville de Hannut mettent à votre disposition cette nouvelle structure et vous invitent à donner une nouvelle vie aux objets dont vous ne vous servez plus.

    Comment ça marche ?

    - Chacun peut donner un objet dont il n’a plus besoin en bon état de fonctionnement, pour en faire don au lieu de le jeter.

    - Chacun peut prendre, gratuitement et sans obligation de donner en échange.

    La Give-Box contribuera à leur donner une deuxième, en faisant plaisir à un passant, dans une volonté de consommer durablement et différemment. Faire vivre la Give-Box c’est refuser la surconsommation et favoriser l’économie collaborative.

    Que dépose-t-on ?

    Appareils électroménagers, jouets, ustensiles de cuisine, vaisselle, objets décoratifs, CD ou DVD trouvent facilement preneur. Du moment qu’il est en bon état, tout objet est le bienvenu.

    Pour plus d’information : Service environnement – 019/51.93.68 ou therese.torrekens@hannut.be

    L’Echevine de l’environnement, Florence DEGROOT & Le Bourgmestre, Emmanuel DOUETTE

    Source Communiqué de Presse de la ville de Hannut

  • LE TRAIN DU FUTUR INAUGURE A HANNUT > IL ROULE GRACE A DES EOLIENNES! (VIDEO)

    C'est probablement l'avenir en matière de mobilité.

    Une ligne de chemin de fer alimentée en partie par l'énergie produite par des éoliennes implantées à proximité.

    Une première inaugurée ce matin près d'Hannut, où se sont rendus Benjamin Brone et Aline Lejeune pour le RTLinfo 13H.

    Le train qui vient d'être inauguré ce samedi près d'Hannut est alimenté à 100% par l'énergie éolienne. La ligne Louvain-Liège, installée le long de l'E40, fait figure de pionnière. "Grâce à ce parc éolien, il y a 170 trains par jour qui pourront circuler grâce à cette énergie verte. C'est très positif, ça représente 5% de notre réseau", confie la ministre de la Mobilité, Jacqueline Galant. "On a inauguré sept éoliennes aujourd'hui, mais le parc en comptera 25 au total", précise Annie Billiau, directrice générale d'Infrabel.

    L'équivalent de 10.000 foyers Voir la vidéo & lire la suite ici ...

    Source > http://www.rtl.be

  • EN DOUCEUR, VERS PLUS DE MOBILITE

    Lentement mais sûrement, les initiatives se multiplient, dans le secteur public comme dans les entreprises privées, pour promouvoir d'autres formes de mobilité.

    Plus douces, plus respectueuses de l'environnement, mais aussi plus porteuses en termes d'image pour les organismes concernés.

    Investir dans la mobilité douce en n'étant motivé que par des objectifs de communication n'est certainement pas l'approche que nous encourageons, relativise cependant Benoît Minet, responsable de la Cellule mobilité à l'Union wallonne des entreprises (UWE). Pareil investissement peut certes soutenir une image d'entreprise responsable, soucieuse du bien-être de ses collaborateurs et du respect de l'environnement, mais nous constatons que cela ne fonctionne vraiment que s'il y a un gain effectif à la clé.

    Ces gains, aux yeux de l'UWE, sont potentiellement nombreux et pour certains mesurables sur le plan financier. Promouvoir les alternatives à l'autosolisme permet par exemple aux entreprises d'éviter des frais importants de location ou de gestion parking – quitte pour certaines à récupérer de la place afin d'y étendre leurs bâtiments. Promouvoir le télétravail permet d'organiser différemment les bureaux et de limiter les frais de gestion liés à la surface occupée. Éviter aux collaborateurs de perdre du temps dans les embouteillages leur permet non seulement d'arriver moins stressés au boulot, mais aussi d'être plus productifs : ils peuvent consulter leurs mails ou travailler un dossier dans les transports en commun. Enfin, on prête, sans doute à raison, aux cyclistes une meilleure santé et un taux d'absentéisme moins élevé.

    Tout ce qui précède justifie le fait qu'on voit aujourd'hui un nombre croissant d'entreprises affecter spécifiquement une personne à cette thématique, souligne Benoît Minet. Cette professionnalisation permet d'échanger les bonnes pratiques de manière structurelle, voire de se fédérer en groupe de pression. On a vu dernièrement, dans des zones d'activité économique mal couvertes par les transports en commun, les responsables mobilité des entreprises regrouper leurs arguments afin d'obtenir un meilleur service. Parfois, en obtenant la réouverture d'une ligne de bus qui avait été abandonnée quelques années auparavant.

    Lire la suite de l'article ici ...

    Source > http://www.references.be

  • HANNUT > LA NATURE EN ACTION ! > VISITE D’UN PROJET PCDN LE 10/10 > (INSCRIPTIONS)

    Le samedi 10 octobre 2015, la Ville de Hannut relance son Plan Communal de Développement de la Nature (PCDN).

    Destiné à maintenir, à développer et à restaurer la biodiversité au niveau local, cet outil communal permet aux citoyens préoccupés par l’évolution de leur environnement de devenir pleinement acteurs de leur cadre de vie en initiant et en réalisant des actions concrètes en faveur de la nature.

    Afin de faire découvrir (ou redécouvrir) le fonctionnement d’un PCDN et les projets qui peuvent être réalisés dans ce cadre, nous vous convions à une matinée citoyenne et conviviale autour de la nature.

    Au programme :

    Visite d’un projet PCDN en faveur des hirondelles à Villers-le-Bouillet et rencontre des partenaires du PCDN de Villers-le-Bouillet.

    Visite d’un projet de plantation de haies mellifères à Avin.

    Repas autour d’une réflexion collective et créative afin de co-construire des idées de projets en lien avec la nature à Hannut : biodiversité, agriculture, sensibilisation, sentiers…

    Ayant manifesté votre intérêt vis-à-vis de la nature et de l’environnement, nous tenions à vous inviter en avant-première à cette matinée de co-construction, de rencontre et d’échanges.

    Pour les personnes désireuses de participer à cette activité, rendez-vous à la Salle jean Renard (rue de Landen 23) à 9h45. Nous partirons ensemble en car pour les visites de terrain et terminerons l’activité par un repas convivial à la Salle Jean Renard durant lequel il sera proposé aux participants de s’exprimer et de réfléchir ensemble aux projets nature à mettre en place à Hannut. > Fin prévue vers 14h30.

    Il s’agit d’une activité gratuite.

    Néanmoins, dans un souci d’organisation pratique, pourriez-vous vous inscrire avant le 30 septembre ? Merci.

    En espérant vous y voir nombreux,

    Source > Thérèse Torrekens> Eco-conseillère Ville de Hannut > 019/519 368

  • CE SAMEDI JUILLET A HANNUT > MIEUX CONNAITRE LES INSECTES > INSCRIPTIONS

    Projet3.jpg

  • 140 TONNES D'ÉOLIENNES EFFRAYENT LES RIVERAINS D'HANNUT: "ON NE COMPREND PAS"

    ob_918baa_olienne2.jpg

    L’inquiétude s’est installée chez plusieurs riverains de la région de Hannut.

    Un nouveau parc éolien doit être installé en Flandre le long de l’autoroute E40 et, les camions chargés d’acheminer les éoliennes sur place passeront par la Wallonie. "On ne comprend pas pourquoi ils doivent passer par nos villages", témoigne Anne De Spirlet, une riveraine.

    La prochaine installation d’un parc éolien en Flandre le long de l’autoroute E40 créé un malaise et un sentiment d’inquiétude chez des riverains du village dans la région de Hannut. D’ici quelques jours, une septantaine de camions va traverser le village de Cas-Avernas (600 habitants), soit un charroi de 140 tonnes.

    En pleine nuit et durant près d’ … Lire la suite ici ...

    Voir la vidéo sur le sujet du Journal télévisé de RTL > ICI

    Voir article ci-après pour la suite

    Source > http://www.rtl.be Photo > Neufchateau.blogs.sudinfo.be