- Page 2

  • Imprimer

    LENS SAINT-REMY (HANNUT) > 3 NOVEMBRE > SOUPER AUX MOULES

  • Imprimer

    CRAS-AVERNAS (HANNUT) > 3 NOVEMBRE > SOUPER AUX MOULES

    La casserole de moules-frites: 15 euros (enfant 8 euros)

    Les boulets-frites sauce tomate ou lapin: 11 euros (enfant 6 euros)

    Dessert (tiramisu au spéculoos maison): 1,8 euro

    Réservations (souper et dessert) souhaitée avant le 31/10:

    - contactez Marie-Patricia au 019/51.28.62

    - envoyez un email à mic-mac@cras-avernas.be

    L’évènement sur Facebook > https://www.facebook.com/events/197853014094299/

  • Imprimer

    LE HANNUTOIS FABRICE SALEMBIER VIENT DE SORTIR UN NOUVEL OUVRAGE !

    Le Livre en papier • "Adopté par l'Afrique" de Fabrice Salembier

    L’envie de parler d’intégration, de son intégration, de ses rencontres, des aléas de la vie et ce mot - intégration  lui saute subitement à la figure un peu à la manière du pop-corn quand vous oubliez le couvercle de la casserole.

    Depuis maintenant quelques années africaines, il n’a pas tenté ni forcé l’intégration, elle s’est faite naturellement. C’est dans sa nature. Depuis, il vole de ses propres ailes au gré des rencontres. Il y a pourtant bien des choses qui l’horripilent, semblables à celles qui le tourmentaient déjà sous d’autres cieux en d’autres temps, mais cela se mesure en quantité négligeable. Du moins il fait en sorte que.

    Faire son nid, voler de ses propres ailes, sans bruit. Il évolue, il (se) grandit. Il n’a nul besoin de reconnaissance. Il a passé l’âge.

    Il est bien. Il se sent bien. Il s’épanouit encore et encore.

    Fabrice Salembier > Catégorie : Carnets de voyage - Afrique

    Le site du livre >  > https://www.publier-un-livre.com/fr/le-livre-en-papier

    Qui est-il ?

    Fabrice Salembier, de nationalité belge, est arrivé en RDC et plus particulièrement à Lubumbashi en janvier 2018 en provenance du Bénin. Il a enseigné à l’école belge jusqu’en juin et depuis septembre 2018, il a rejoint l’école française Blaise Pascal où il enseigne le français.

    Un parcours atypique commencé il y a plus de 25 ans déjà au Rwanda qu’il a dû quitter lors du génocide. En 2017, il publie « Sinibagirwa », ouvrage dans lequel il relate ses premières années africaines, son retour en Europe et son arrivée au Bénin, pays dans lequel il a aussi été Président du concours national Miss Littérature 2017.

    Un autre ouvrage « Adopté par l’Afrique » vient de sortir de presse et un troisième intitulé   « Rencontres » est en cours de finalisation. C’est donc bien la passion de l’Afrique et de l’écriture qui l’anime : il dit d’ailleurs du livre africain qu’il contient deux livres à la fois : l’un qu’on lit sans rien savoir de la culture du continent et l’autre qui vous ouvre alors les portes d’une nouvelle perception, de nouveaux horizons.

    https://www.facebook.com/fabricesalembierauteur/ + https://lemondedefa.wordpress.com/

    Enseignant à la rencontre de l’Autre

    De par son métier d’enseignant, il découvre aussi de belles plumes au gré des rencontres mais aussi chez ses élèves. « S’ils ne lisent pas encore assez, il est important d’instaurer une confiance entre eux et moi. Une fois celle-ci établie, je leur demande d’oser ; oser écrire, oser se tromper, oser…et je dois bien avouer que cela donne des résultats plus que satisfaisants… ».

    Sous sa houlette, les étudiants ont d’ailleurs créé un blog sur lequel ils peuvent placer leurs écrits ; des histoires du lundi, un journal de l’école et des cafés littéraires vont même être mis sur pied… « L’engouement me surprend, c’est vrai et tant mieux… J’aimerais aussi que nos étudiants s’intéressent davantage à la littérature africaine, on va s’y atteler… »

    https://lesplumesdelebpl.wordpress.com/ + une page FB

     « Lire, c’est partir, c’est vivre, c’est libre, c’est livre, c’est rêver les yeux ouverts, c’est apprendre, c’est prendre, c’est partager, c’est dessiner, c’est imaginer, c’est guérir, c’est délire, c’est… C’est tout un tas de choses qui… Un tas d’ingrédients pour des recettes de son choix ! Mais la lecture n’est, hélas, pas « ouverte » à toutes et tous.

    Via le concept Lire l’Afrique, je vais essayer d’amener la lecture un peu partout à Lubumbashi quelque peu délaissée par la capitale en matière de culture littéraire. J’espère être suivi par les lushois amoureux des belles lettres également.»

    https://lirelafrique.wordpress.com/ + une page FB

    Souhaitons-lui franc succès dans ces multiples entreprises…

    Source texte > Article de H. Bonaventure, bloggeur

    Pour commander ses ouvrages : https://www.publier-un-livre.com/fr/le-livre-en-papier-auteur/4628-fabrice-salembier

    Lien vers le Blog du premier livre > SINIBAGIRWA

    http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2017/09/28/fabrice-salembier-hannutois-expatrie-son-livre-sinibagirwa-v-236231.html

    http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2017/12/13/hannut-samedi-16-decembre-presentation-du-premier-ouvrage-de-243126.html

    http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2017/10/04/hannut-mes-racines-sont-belges-mais-mon-coeur-est-en-afrique-236763.html

  • Imprimer

    NOUVEAU À HANNUT: UN ESPACE CO WORKING RUE ZÉNOBE GRAMME

    Vous vous lancez dans une activité indépendante et vous avez besoin d’un bureau adapté à vos horaires et à votre clientèle

    Depuis une semaine un espace coworking est proposé dans le centre-ville, rue Zénobe Gramme.

    À Hannut, ce qui est proposé quelques jours au 29 de la rue Zénobe Gramme est de taille plus modeste (la superficie est d’une cinquantaine de m2) mais le principe reste le même. «  Ce projet s’adresse à tous ceux qui veulent s’installer mais qui n’ont pas de quoi remplir pour l’instant un agenda complet  », résume Martine Cornelis de l’asbl Gestion Centre-Ville.

    L’idée d’ouvrir un espace coworking est venue, explique-t-elle, suite à plusieurs demandes émanant de professions libérales : «  Nous avons notamment été contactés par un comptable qui travaille pour l’instant à son domicile mais qui face à la hausse de sa clientèle est à la recherche d’un endroit pour la recevoir  », cite en exemple la gestionnaire qui a également été approchée par une spécialiste en soin manucure.

    Un accord a été trouvé avec le propriétaire du bâtiment qui a accepté le principe du coworking. La location mensuelle s’élève actuellement à 650 euros/mois (hors charges). Elle sera à diviser par le nombre de locataires et leur temps d’occupation. « Les conditions de location seront établies en fonction du projet de chacun », confirme la gestionnaire.

    En une semaine, Martine Cornelis a déjà eu 2 ou 3 contacts, « mais jusqu’ici rien de concret », conclut-elle.

    Si vous êtes intéressé par cet espace partagé, vous pouvez contacter la Gestion Centre-Ville au 019/51.91.94 ou par mail martine@4280.be.

    Source libre > Marie Claire GILLET > https://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    HANNUT – CULTURE > « LES FABLES DE LA FONTAINE » AU THÉÂTRE (dimanche 4 novembre)

    Le centre culturel de Hannut propose une adaptation théâtrale des Fables de La Fontaine dans le spectacle « Les Fabuleux », le dimanche 4 novembre à 15 heures à l’académie de Hannut.

    L’entrée coûte 8 €

    high_d-20181028-3PCRDX.jpg« C’est un théâtre d’objet, c’est-à-dire que les comédiens utilisent des accessoires afin de raconter la fable » , explique Adrienne Quairiat, l’animatrice culturelle du centre. Ces objets font partie intégrante de la narration. Ils sont sélectionnés en fonction des fables interprétées.

    Pendant plus ou moins 50 minutes, quatre fables vont être jouées.

    « C’est aussi une pièce déambulatoire, le public va être amené à se déplacer dans les classes de l’Académie », s’amuse Adrienne Quairiat. En effet, deux comédiens jouent les fables dans différentes salles du bâtiment. Le public est invité à suivre.

    Le rapport au pouvoir

    De cette manière, La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 29/10/2018

    Source> S.B. Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 29/10/2018

    Détails sur ce blog > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2018/10/28

  • Imprimer

    BON A SAVOIR >TRIBUNAUX DE POLICE > CHAUFFARDS > FINI DE COMPTER SUR LA PRESCRIPTION

    Le délai a été doublé pour une série d’infractions

    high_d-20181028-3PCZ84.jpgDans certains tribunaux très chargés, des auteurs d’infractions routières parvenaient à échapper à la sanction en tablant sur la prescription des faits. Ce ne sera désormais plus possible, estime un avocat spécialisé dans le droit de roulage. 

     « Mon client vient de bénéficier d’une des dernières prescriptions des faits accordées par la justice », commente M e Christophe Redko. En première instance, l’automobiliste avait été lourdement condamné. Originaire du Brabant wallon, il avait été flashé par un radar feu à Uccle en octobre 2015. Outre le feu rouge brûlé, il roulait à 65 au lieu de 50 km/h était sous le coup d’une déchéance du droit de conduire.

    En récidive, il avait écopé La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 29/10/2018

    Source > Yannick Hallet sur votre journal la MEUSE H/W de ce lundi 29/10/2018

  • Imprimer

    HANNUT LE 04 NOVEMBRE > THÉÂTRE JEUNE PUBLIC « LES FABULEUX » AVEC LE CCHANNUT

    Coup de cœur de la saison !

    Enfin les vacances ! Vous ne savez pas quoi faire de vos petites têtes blondes pendant cette semaine de Toussaint ? Pas de souci, le Centre culturel de Hannut vous propose "Les Fabuleux", un spectacle à vivre en famille ! Corbeaux, renards et lapins n'ont qu'à bien se tenir !

     Les Fabuleux débarquent à Hannut pour le plus grand plaisir des petits et des grands ce dimanche 4 novembre à 15h à la salle de l'Académie de Hannut !

    Les fables de La Fontaine revisitées, actualisées en théâtre d’objets et résolument décalées !

    Les Fabuleux offrent chacun un point de vue personnel et imagé des fables de Monsieur de La Fontaine. Colporteurs fantaisistes, ils vous présentent leurs récits légendaires sous forme de petites histoires courtes.

    Emboîtez-leur le pas pour assister à une fable puis à l’autre car sachez que tout acteur vit aux dépens de celui qui l’écoute !

    Ces interventions poétiques se donnent à voir, en déambulation. Chacun pourra se délecter de plusieurs fables, racontées dans la plus grande proximité.

    > Les Royales Marionnettes - Dès 8 ans

    > 4 novembre 2018 - 15h00

    Presse :

    […] Oubliez les tirades académiques du célèbre moraliste : mises en scène par Agnès Limbos, reine du théâtre d’objets, ces fables deviennent le terrain de jeu de manipulations visuelles et interprétations décalées, le tout raconté avec des jouets d’enfants, des figurines et tout un tas de bric et de broc recyclés. […].

    Catherine Makereel – Le Soir

    3 créateurs-interprètes parmi les artistes suivants :

    Julie ANTOINE, Julien COLLARD, Hélène PIRENNE, Bernard BOUDRU, Jean-François DURDU, Alain PERPETE, Dorothée SCHOONOOGHE et Didier BALSAUX

    Auteur(e) : Jean de La Fontaine
    Mise en scène : Agnès LIMBOS
    Scénographie : Didier BALSAUX

    > Rue des Combattants, 1 à 4280 Hannut - Salle de l'Académie

    > Prix : 8€ / Article 27

    > Réservations : 019/51.90.63 ou info@centreculturelhannut.be  

    L’évènement sur > https://www.centreculturelhannut.be/les-fabuleux/

  • Imprimer

    CENTRE CULTUREL DE HANNNUT > APPEL AUX ARTISTES DE L’ENTITÉ POUR L’EXPOSITION « L’ART POUR TOUS «

    APPEL AUX ARTISTES Le temps d'une exposition, le Centre Culturel de Hannut ouvre les portes de la Galerie d'art du Château Mottin à tous les artistes, amateurs et professionnels hannutois.

    Qui que vous soyez, enfants, ados, adultes, retraités, étudiants, membres d'une association

    EXPO COLLECTIVE > Les petits carrés de Noël > du 7 décembre 2018 au 5 janvier 2019

    L'Art pour tous !

    Le temps d'une exposition, le Centre culturel de Hannut ouvre les portes de la Galerie d'art du Château Mottin à tous les artistes, amateurs et professionnels hannutois.

    Le principe est simple...

    Qui que vous soyez, enfants, ados, adultes, retraités, étudiants, membres d'une association, venez chercher votre petit carré de 15X15 au Centre culturel de Hannut.

    Vous le recevrez gratuitement.

    Exprimez-vous librement sur ce support en bois, peignez-le, dessinez, créez, laissez courir votre imagination. Surprenez-vous !

    Ensuite, rapportez votre création au Centre culturel avant le 23 novembre 2018 !

    Vos œuvres seront exposées à la Galerie d'art du Château Mottin du 7 décembre 2018 au 5 janvier 2019 ! Le vernissage de l'exposition aura lieu le vendredi 7 décembre 2018 de 19h30 à 21h30.

    Afin de rendre l'art accessible à tous, chaque petit carré sera vendu 10€. En cas de vente, une commission de 50% sera versée aux artistes.

    > Infos : 019/51.90.63 ou info@centreculturelhannut.be

    >Vernissage à la Galerie d'art du Château Mottin  > Rue de Landen, 23 à 4280 Hannut  > Tél.: 019 51 90 63

    Source > Site du CCH > https://www.centreculturelhannut.be/expo-collective/