- Page 4

  • Imprimer

    AGENDA DES FESTIVITÉS & LOISIRS DE CES, SAMEDI 27 & DIMANCHE 28 JANVIER À HANNUT & ENVIRONS

    SAMEDI 27 janvier

    BLEHEN (HANNUT) > BÉNÉDICTION DES ANIMAUX

     Projet1.jpg

    Détails > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2018/01/24/blehen-hannut-ce-samedi-27-janvier-benediction-des-animaux-246269.html

    POUCET (HANNUT) LE LADIES CIRCLE DE HANNUT VOUS INVITE À SON "SUPER BLIND TEST"

    25289446_1713164632087072_4194667239180276211_n.jpg

     Détails > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2018/01/20/poucet-hannut-27-janvier-le-ladies-circle-de-hannut-vous-inv-245946.html

    GALERIE MOTTIN > EXPOSITION DES ŒUVRES D’ALIX WARNANT

     image.43.jpg

    L’exposition sera visible > du 12 janvier au 3 février 2018

    Détails > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2018/01/10/hannut-galerie-mottin-exposition-des-oeuvres-d-alix-warnant-245124.html

    HANNUT > POUR LES ENFANTS > SUPER CHASSE AU TRÉSOR AU PEP'S

    chasse au trésor.jpg

    Détails > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2018/01/23/hannut-ce-27-janvier-pour-les-enfants-super-chasse-au-tresor-246184.html

    DIMANCHE 28 janvier

    <------------------------------------------>

    BON à savoir

    CC HANNUT LE 30 JANVIER > VOIR LE MONDE > PROJECTION DU FILM "INDE, SIKHS DU PENDJAB"

     image.jpg

    Détails > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2018/01/24/cc-hannut-le-30-janvier-voir-le-monde-projection-du-film-ind-246268.html

  • Imprimer

    HANNUT - JUDICIAIRE > ILS AVAIENT TAGUÉ DES CROIX GAMMÉES

    En aveux, les prévenus ont agi plus par bêtise que par méchanceté. Ils risquent une peine de travail

    Ce jeudi, les auteurs des tags de croix gammées, retrouvées dans la rue de Villers et la rue de la Crosse à Villers-le-Peuplier (Hannut), ont comparu devant le tribunal correctionnel de Huy. Il s’agit d’un Hannutois de 20 ans et d’un Gembloutois de 19 ans.  

    En août 2016, la ville de Hannut et plus particulièrement la rue de Villers et la rue de la Crosse à Villers-le-Peuplier, avaient été vandalisées à plusieurs reprises à l’aide de bombes de peinture rouge et blanche. Des croix gammées avaient été découvertes sur le pont situé en-dessous du contournement mais aussi sur des panneaux de signalisation, une porte de garage, une boîte aux lettres et du mobilier en béton. En septembre 2016, la police de Hesbaye-Ouest avait interpellé les deux auteurs.

    Ce jeudi, lors de l’audience, les deux jeunes hommes ont été invité à se défendre concernant les faits qui leur sont reprochés. Aucun d’eux n’a nié les faits, qu’ils regrettent amèrement. « À l’époque, j’étais dans une mauvaise passe. J’étais … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 26/01/2018

    Symbole de haine

     … / … Aujourd’hui, les deux amis prennent davantage conscience du message porté par de telles dégradations. Le juge Maglioni a toutefois tenu à leur faire la morale. « Vous vous rendez compte que la croix gammée signifie … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 26/01/2018

    … / …. Le plus jeune est retourné vivre chez ses parents et a repris sa vie en main. Le second, un Hannutois père de famille, a revu ses priorités. « J’ai fait des … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 26/01/2018

    … / … ces jeunes ont agi plus par bêtise que par méchanceté et vu l’absence d’antécédents, le parquet requiert pour les deux prévenus une peine de travail avoisinant les 75 heures. En ce qui concerne les parties civiles, le propriétaire de la porte de garage réclame 250 euros à titre définitif, tandis que la Ville de Hannut réclame 1 .000 euros de dédommagements pour le nettoyage des dégradations. Jugement le 22 février.

    Source > Laura Marchese sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 26/01/2018

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/182573

    Sur ce blog les différents reportages consacrés de 2016 :

    Le 10/08/2016 > HANNUT: DES CROIX GAMMÉES TAGUÉES DANS LES RUES DE VILLERS-LE-PEUPLIER sur > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive

    Le 12/08 /2016 > VILLERS LE PEUPLIER (HANNUT) « ILS S’EN FOUTENT ET RECOMMENCENT À TAGUER » > sur > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive

    Le 14/08 2016 > TAGS À VILLERS LE PEUPLIER (HANNUT)> DIDIER HOUGARDY CONSEILLER MR INTERPELLE LE COLLÈGE > sur > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive

    Le 31/08 2016 > HANNUT > LE RAVEL À NOUVEAU TAGUÉ > DE NOUVELLES CROIX GAMMÉES TRACÉES AU SOL > sur > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive

  • Imprimer

    JUSQU’OÙ PEUT-ON AIDER LES MIGRANTS ? DEUX NOTIONS IMPORTANTES > L’ARGENT ET L’HUMANITAIRE

    Pas de réponse toute faite

    A priori, on se dit qu’aider une personne en difficulté, c’est une bonne action. Sauf que quand il s’agit de personnes « illégales » (sans papiers de séjour), ou vulnérables, votre aide peut être assimilée à de la traite des êtres humains ou à du trafic d’êtres humains (aide au séjour ou trafic pur).

    Et cela peut vous mener en prison et vous coûter de sévères amendes.

    Nous avons soumis plusieurs cas de figure à l’avocat général de Liège Frédéric Kurz, coordinateur du réseau d’expertise sur la traite et le trafic d’êtres humains du collège des procureurs généraux.

    > Puis-je héberger un illégal? > Oui, si c’est pour raison humanitaire principalement. (Sans quoi, vous faites de « l’aide au séjour » et vous risquez de 8 jours à 1 an de prison).

    > Puis-je héberger un illégal et me faire payer ? > Non, car on entre alors dans le trafic d’être humain. C’est condamnable dans la mesure où l’hébergeur accueille le migrant dans le but d’obtenir un avantage patrimonial. Mais je tiens à préciser que chaque situation est étudiée au cas par cas. (Vous risquez alors de 1 an à 5 ans de prison et une amende de 4.000 et 400.000 €).

    > Puis-je conduire un illégal en Grande-Bretagne ? > C’est très délicat ! Il faut à nouveau que la raison humanitaire soit prépondérante. Et de nouveau, s’il y a de l’argent derrière ce « service », c’est tout de suite plus vite condamnable !

    > Puis-je chercher un passeur pour aider un illégal ? > Attention car là, on se posera clairement la question de savoir si vous participez à un trafic d’êtres humains, si vous faites partie d’un réseau ou pas. Le nombre de personnes que vous cherchez à faire passer, etc. Le procureur du Roi aura toujours un pouvoir d’opportunité. Il n’y a pas toujours de réponse toute faite à vos questions.

    > Puis-je avertir un migrant de l’imminence d’une rafle de police, l’aider à échapper à une rafle ? > Oui, si c’est pour raison humanitaire. Par exemple un médecin sauve un illégal de l’interpellation policière parce qu’il est blessé et qu’il faut le soigner.

    > Puis-je faire travailler un illégal chez moi ? > Non seulement vous ne respectez pas l’interdiction d’aide au séjour, mais vous entrez dans le droit social. Si vous le faites dormir dans la cave et qu’il travaille 14 h par jour, ça devient de la traite des êtres humains, car vous l’exploitez. Et faire cela à l’égard d’un mineur constitue une circonstance aggravante.

    > C’est quoi, la raison humanitaire ? > Cela n’a pas été précisé dans la circulaire des procureurs généraux. Or, des juridictions risquent d’être saisies de cette question…

    Source > F. DE H. Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 26/01/2018

    Illustration > Sudinfo

  • Imprimer

    BLEHEN (HANNUT) > CE SAMEDI 27 JANVIER > BÉNÉDICTION DES ANIMAUX

    Dans le cadre des festivités de la Saint Antoine

    De 10H à 17H : BÉNÉDICTION DES ANIMAUX dans les rues de la République et distribution du pain de St Antoine

  • Imprimer

    CC HANNUT LE 30 JANVIER > VOIR LE MONDE > PROJECTION DU FILM "INDE, SIKHS DU PENDJAB"

    Un film reportage de Michèle et Jean Meuris

    Turban, barbe, bracelet d’acier et poignard, pas de doute ils sont sikhs !

    Le Pendjab est leur patrie d’origine. Ils représentent moins de 2% de la population de l’Inde et se reconnaissent d’emblée par des signes distinctifs, symboles de leur appartenance religieuse.

    Un peuple fier, on le dit de caractère martial.

    Et pourtant lorsqu’on pénètre la cité sainte d’Amritsar, on ne peut réfréner un sentiment de paix, d’’éblouissement face au Temple d’Or, haut lieu du sikhisme. Mais cette région du nord-ouest, entre Cachemire et Rajasthan, ne se résume pas à cette unique image, une Inde méconnue offre au voyageur curieux bien des attraits, au-delà des monuments si beaux soient-ils.

    Elle est rurale, laborieuse et festive.

    Nous irons à sa rencontre, de la frontière indo-pakistanaise, lieu de mémoire, à Kila Raipur, Amritsar et Anandpur Sahib, deuxième ville sacrée où se rassemblent chaque année des centaines de milliers de pèlerins et les Nihangs, moines soldats défenseurs du sikhisme, l’une des religions de l’Inde.

    Un surprenant voyage entre foi, esprit guerrier et joutes olympiques ahurissantes.

    Entre modernité et tradition, découverte d’une société pieuse, sportive et joyeuse, haute en couleur

    > > Mardi 30 janvier 2018 à 20h  Salle Jean Rosoux (Académie de Musique)  rue des Combattants 1, Hannut

    > Prix : 8€

    > Réservation : 019/ 51 90 63 ou info@centreculturelhannut.be  

    >Possibilité d'abonnement 40€ pour 6 films reportages

  • Imprimer

    HANNUT > PROJET DE LOI > VISITE DOMICILIAIRE > ILS SONT INQUIETS

    La commission de l’Intérieur de la Chambre a débuté ce mardi son examen du projet de loi controversé sur les visites domiciliaires, qui devraient permettre l’interpellation de personnes en séjour illégal en Belgique à l’endroit-même où elles logent.

    A Hannut, ce projet de loi en fait bondir certains. Et même beaucoup, devrait-on dire. « Récemment, un groupe informel s’y est constitué pour accueillir des migrants (de 30 à 50 environ) chaque fin de semaine. Toutes les personnes montrent ainsi concrètement leur désaccord avec la politique menée au niveau fédéral », réagit le Hannutois Philippe Lederer dans une lettre ouverte postée sur Facebook et adressée à tous les partis et en particulier au MR et son bourgmestre Manu Douette.

    Jeune retraité de 67 ans, Philippe Lederer lui demande d’intervenir « auprès de nos représentants MR au parlement pour éviter que ne passe cette loi en discussion actuellement. Et si cette loi devait passer, je te … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 24/01/2018

    Seuls le cdH et Ecolo ont répondu à cette interpellation. Manu Douette étant retenu pour des raisons familiales, nous n’avons pas pu le faire réagir à son tour.

    Dans un bref communiqué, Benoît Cartilier, chef de groupe cdH, a réaffirmé la position de son parti à l’égard de ce projet de loi « très … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 24/01/2018

    Chez Ecolo, le conseiller Frédéric Piret-Gérard a fait suivre au Hannutois la motion de « commune hospitalière » du CNCD. C’est à son initiative qu’elle a été débattue en commission communale fin de l’année passée puis, quelques semaines plus tard, … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 24/01/2018

    … / … « À Hannut , nous avons des MR, et même des très haut placés, qui hébergent chez eux des migrants, et au Fédéral, les libéraux agissent comme s’ils s’en foutaient », peste-t-il.

    Source > Marie-Claire Gillet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 24/01/2018

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/181623

  • Imprimer

    HUY-WAREMME-HANNUT > LES MAGASINS CARREFOUR FRANCHISÉS ÉPARGNÉS

    Dans l’arrondissement de Huy-Waremme, aucun magasin « Carrefour » (Market pour la grande majorité) ne serait concerné par une éventuelle restructuration du groupe.

    Ce dernier a en effet annoncé, ce mardi, la suppression de 2.400 emplois en France et l’on ignore encore -jusqu’au CA qui se tiendra ce jeudi au siège social belge à Evere- les conséquences qu’une telle rationalisation pourrait avoir chez nous.

    Il n’empêche, dans notre région, il n’y aurait donc pas d’impact direct sur l’emploi de nos commerces. Nos enseignes locales sont, en fait, toutes franchisées et donc, gérées par … La suite pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/181616

    … / … mais nous ne dépendons pas de la même commission paritaire  », a expliqué Cécile Gilot, gérante du Carrefour Market de Hannut. «  On ne se sent donc pas concernés directement par cette éventuelle restructuration.  » Même son de cloche à … La suite pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/181616

    … / … C’est également une crainte du gérant du Carrefour Market de Waremme. M. Van den Haselkamp se souvient qu’en 2010, à l’époque de la précédente restructuration, des mouvements syndicaux avaient bloqué les portes de son commerce. «  Nous n’étions pas non plus concernés mais, par solidarité, il y avait eu des mouvements de grève devant de nombreuses enseignes Carrefour. Chez nous, ils avaient donc empêché les clients de passer, ce qui … La suite pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/181616

    Source > E.D. Sur http://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    CIPLET > 3 ANS DE PRISON AVEC SURSIS POUR UNE CULTURE DE CANNABIS

    Le tribunal correctionnel de Huy a condamné mercredi trois individus qui avaient été impliqués dans une culture de 667 plants de cannabis à Ciplet (Braives) en 2016 et 2017.

    Les individus avaient installé plusieurs chambres de culture dans une luxueuse villa louée à des propriétaires partis en Espagne et qui ignoraient les activités qui se déroulaient chez eux.

    L’affaire avait éclaté le 11 juillet 2017 lorsque la police avait arrêté deux individus qui chargeaient une camionnette avec du matériel de culture et des pots contenant des plants de cannabis. En tout, 667 plants avaient été découverts dans la camionnette et dans la villa que les deux protagonistes vidaient au moment de l’arrivée des policiers.

    Dans cette luxueuse villa, appartenant à … La suite pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/181843

    . Selon les calculs du parquet, le système aurait généré des gains évalués à 177.000 euros.

    Un Jalhaytois âgé de 29 ans a été condamné pour avoir installé cette culture de cannabis. Il a écopé d’une peine de 3 ans de prison avec sursis pour la moitié. Son complice, impliqué lui aussi dans la culture, a été condamné à une peine de 2 ans avec sursis pour la moitié.

    Le «loueur» des lieux affirmait qu’il n’était pas … La suite pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/181843

    Source > BELGA via > http://huy-waremme.lameuse.be

    Sur ce blog, l’article de la découverte juillet 2017 > UNE CULTURE DE 700 PLANTS DE CANNABIS À CIPLET > Sur > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2017/07/12