- Page 3

  • Imprimer

    LIÈGE/HANNUT - JUSTICE > EXPLOSION DE LA RUE LÉOPOLD > LA COLÈRE DU PÈRE D’UNE VICTIME

    Le papa d’Alexis Robert a écrit au procureur général De Valkeneer

    Le Hannutois Benoît Robert ne décolère pas. Il dénonce ce qu’il appelle les conflits d’intérêt dans la justice liégeoise en charge de l’explosion de la rue Léopold. 

    high_d-20180126-3K8RNP.jpgIl y a exactement huit ans, le 27 janvier 2010, un immeuble de la rue Léopold à Liège s’effondrait suite à une explosion de gaz et endommageait fortement l’immeuble voisin.

    Le bilan était très lourd : 14 victimes, dont le jeune Hannutois Alexis Robert, et plusieurs dizaines de blessés.

    Les parents et la soeur d’Alexis Robert se sont constitués parties civiles. Robert, le papa, vient d’écrire mardi dernier au Procureur général de Liège, Christian De Valkeneer, pour exprimer ses inquiétudes et sa colère.

    « Responsabilités réduites »

    « Nous avons l’impression de n’en être nulle part et nous avons été choqués par l’évolution du dossier. La police judiciaire fédérale de Liège a fait un excellent travail. Madame le Procureur du Roi, Danièle Reynders, avait eu l’amabilité de … La suite dans votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 29/01/2018

     « Pas loin de la prescription »

    « D’autant qu’on n’est pas loin de la prescription qui est de dix ans » , précise son avocate, Me Maria Speranza Spadazzi qui poursuit : « mon client … La suite dans votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 29/01/2018

    Source > MARC Gérardy dans votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 29/01/2018

  • Imprimer

    LUCAS, PRÉNOM LE PLUS POPULAIRE CHEZ NOUS (HUY-WAREMME-HANNUT)

    Nous avons répertorié les prénoms les plus répandus et les plus originaux chez les enfants de 2017

    Certains préfèrent qu’ils soient très répandus, d’autres optent pour de plus originaux, quand ils n’en inventent pas. Nous avons fait le point sur les prénoms donnés à Huy-Waremme en 2017, avec un échantillon de 450 naissances. 

    Il y en a pour tous les goûts en matière de prénoms dans notre arrondissement pour l’année 2017. Si bon nombre d’entre eux reviennent peu souvent, voire sont inédits, certains d’entre eux sont de véritables classiques.

    À commencer par le plus courant : Lucas, qui apparaît 7 fois dans notre liste. Certains parents ont opté pour de petites variations orthographiques : nos communes comptent ainsi un Louka, et deux Luka. Juste derrière vient ensuite Chloé, avec 6 occurrences. Nos communes comptent … La suite dans votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 29/01/2018

    On dénombre chez nous 5 Emma, 5 Louis ou encore 5 Lucie. Des variantes sont là aussi à noter : Emma-Louise, Louisa et Louise (au nombre de 4) ou encore Lucie-Marie.

    Autres prénoms populaires : Clément, Diégo, Martin, Maxime, Mia, Mila, Romain et Sacha. Chacun de ces prénoms revient 4 fois dans notre liste. Toujours dans le rayon des prénoms populaires, on compte 3 … La suite dans votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 29/01/2018

    À titre de comparaison, en 2015, on comptait de nombreux Tom, Louis, Romain, Antoine, Achille, Eden ou encore Hugo. Du côté des filles, … La suite dans votre journal lA MEUSE H/W de ce lundi 29/01/2018

    Source > Jérôme Guisse dans votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 29/01/2018

    Illustration J.G. > Maryse et Jean-Pierre Doumont ont utilisé un livre de prénoms pour chacun de leurs enfants.

    Autre article sur le sujet sur votre journal > Prénoms originaux

    Si elle regorge de prénoms populaires, notre compilation de naissances de 2017 se compose également de prénoms plus rares. On note ainsi des enfants nés en 2017 ….

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/183669

  • Imprimer

    HANNUT > REMISE DES PRIX ET MÉRITES SPORTIF 2017 DE L’ENTITÉ !

    C’est ce vendredi 26/ janvier qu’a eu lieu cette cérémonie bien agréable dans la nouvelle extension du Hall omnisports de l’entité hannutoise

    C’est un public de plus de 250 personnes à ovationné pendant 1h30 >Les 14 athlètes  récompensés à titre individuel et les lauréats de 14 clubs sportifs de l’entité.

    Au total des sportifs présent c’est plus de 200 nom d’athlètes qui ont été cité lors de cette cérémonie !

    L’occasion était trop belle pour ne pas également récompenser & mettre à l’honneur Monsieur Henri ROMAINVILLE grand organisateur depuis des années du Cross International hannutois et pour cette 75ème CrossCup 2018 lors de son 75ème anniversaire !

    Récompensés à titre individuel :

    • Léa CRETON
    • Manon BONTEMPS
    • Géraud HEINE
    • Thibaut BERNARD
    • Louis DAXHELET
    • Théo KEMPINAIRE
    • Cian UIJTDEBROEKS
    • Antoine CLOUX
    • Virginie CAMBRON
    • Amandine DUMONT
    • Jean-Marie CORTHOUTS
    • Adam TRISMAN
    • Laurence CARLIER d’HODEIGNE
    • Youri HAUMONT

    CLUBS RÉCOMPENSÉS

    • Futsal IP HANNUT
    • Royal Tennis Club Hannutois
    • TC SMASH 2000
    • Royal Tennis de Table Smash Chiroux
    • Cyclo Club Crehen
    • Club Ornithologique La Volière
    • Asbl Hannut Educ Sport
    • UDS Kravmaga Hannut et Cardio Boxe team Hannut
    • Kin-Ball Club Hannut-Lincent
    • C. Hannut Athlétisme
    • Le Carreau Hannutois
    • Avernas Golf Club
    • Cercle Equestre “l’Ecuyer de Bélian”
    • Aéroclub de Hesbaye

    Nous vous proposons en pièce jointe (De lire ou de Télécharger) le dossier complet des lauréats avec pour chaque individuel et chaque Club les détails COMPLETS des exploits accomplis ! > Champions Sportifs HANNUT 2017.pdf

    Source > Service des Sports de la ville de Hannut

  • Imprimer

    MANŒUVRES MILITAIRES SUR LE TERRITOIRE DE HANNUT DU 31 /01 AU 02/02

    Le commandement militaire de la Province de Liège nous informe des différentes manœuvres militaires qui auront lieu sur le territoire de la Ville de Hannut.

    Unité : Bataillon ISTAR

    Description de l’activité militaire : exercices en véhicules à roues en terrain civil

    Nombre du personnel militaire : 60

    Nombre de véhicules à roues : 19 de type Pandur, Unimog, Lynx, Dingo et Jeep

    Il est recommandé de faciliter au maximum le déroulement de ces exercices et de ne pas vous exposer aux dangers qu’ils pourraient occasionner.

    Plus de renseignements sur le site « Facebook » du Commandement militaire de la Province de Liège. > https://www.facebook.com/ComdtMilProvLIEGE/

    Source > Ville de Hannut

  • Imprimer

    (SUITE) HANNUT > MAGASINS DE NUIT > FERMETURE À MINUIT CONFIRMÉE

    Réuni jeudi soir, le Conseil communal hannutois a d’abord validé l’ordonnance de police sur l’implantation et l’exploitation des magasins de nuit.

    « Nous avons déterminé les heures de fermeture et la distribution d’alcool », annonce Manu Douette (MR). Le bourgmestre précise la réglementation qui doit entrer en vigueur d’ici deux mois.

    « Nous avons ciblé les endroits comme les commerces de nuit en périphérie pour lesquels nous avons défini les horaires d’ouverture, de 18 heures à minuit et nous avons interdit la vente d’alcool après 22 heures. Nous n’avons pas ordonné la fermeture du Night Shop pour lequel nous avons reçu des plaintes (Place Maquet, NDLR), mais nous avons pris des mesures pour le futur. Le centre-ville, c’est-à-dire la Grand-Place et la place Lucien Gustin, n’est pas concerné. »

    L’opposition a voté favorablement, mais Benoît Cartilier (cdH) s’est montré inquiet : « Nous avons approuvé cette ordonnance de police administrative même si je suis inquiet au sujet de l’efficacité des mesures censées lutter contre les nuisances sonores et la consommation d’alcool hors de l’établissement.

    Il n’y a pas d’effet rétroactif, donc on touche les futurs commerces de nuit mais certains échappent au règlement car ils vendent d’autres produits comme des journaux ou du tabac. Je crains une mesure de façade. Si la police n’accompagne pas ce règlement, c’est un simple effet d’annonce. »

    Source partielle > J.M. sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 27/01/2018

    Voir notre effet d’annonce du23/01 sur ce blog > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2018/01/23

  • Imprimer

    HANNUT > FINAL DU BEAU VÉLO > PRÈS DE 20.000 EUROS

    Hannut sera le théâtre de l’étape finale du beau vélo de RAVeL.

    L’événement a un coût que le bourgmestre estime à 20.000 euros maximum. Dans un autre registre, le Conseil valide la fermeture à minuit des commerces de nuit.  

    Réuni jeudi soir, le Conseil communal hannutois , le Conseil communal a approuvé l’organisation de l’étape finale de l’échappée belge, émission organisée dans le cadre du beau vélo de RAVeL.

    « La convention prévoit un montant de 10.000 euros, ainsi que les frais énergétiques. Le cahier des charges induit d’autres frais comme l’installation de sanitaires, de loges, etc. Hannut accueille l’étape le 30 septembre 2018. C’est une vitrine pour la région », se réjouit Manu Douette, qui estime à 20.000 euros le maximum des frais.

    Source partielle > J.M. sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 27/01/2018

    Voir notre annonce sur le sujet en date du 14/01/2018 > LE BEAU VÉLO DE RAVEL FÊTERA SES 20 ANS À Hannut sur > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2018/01/14

    Retrouver l’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/183059

    Voir notre effet d’annonce du14/01 sur ce blog > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2018/01/14/

  • Imprimer

    TECHNOLOGIE > 8 BELGES SUR 10 ESCLAVES DE LEUR SMARTPHONE

    Une étude dépeint le comportement des belges face aux nouvelles technologies

    Les jeunes rivés à leurs téléphones qui se désintéressent de leur environnement, c’est une image devenue omniprésente dans nos sociétés. Une étude menée par l’université de Gand fait un état des lieux de ces accros au smartphone. Les résultats sont édifiants ! 

    Menée par l’université de Gand auprès de 2.345 Flamands, une étude détaille le comportement des Belges face aux écrans.

    Les habitudes wallonnes étant assez similaires à celles de nos voisins flamands, voici le portrait, inquiétant, de cette nouvelle génération qui a grandi un smartphone à la main. Alors que la télévision occupait le haut du podium depuis de longues années, c’est aujourd’hui le smartphone qui nous prend le plus de temps. 8 personnes sur dix avouent même ne pas savoir s’en passer. Les plus de 65 ans et les adultes sont également de plus en plus concernés par ces chiffres alarmistes.

    Mais, sans surprise, ce sont les jeunes qui ont le plus de difficultés à se passer de leur téléphone. Ceux qui sont nés après 1985 ont en effet grandi avec la technologie, elle fait donc naturellement partie de leur quotidien. Même si leurs habitudes ont aussi évolué. Alors que les SMS étaient les plus plébiscités, aujourd’hui, ce sont les messageries telles que Whatsapp ou Messenger qui ont la cote. Attendre une semaine pour voir le prochain épisode de leur série préférée semble également impensable pour les accros au numérique. L’avènement de Netflix a en effet insufflé de nouveaux comportements comme le bingewatching (regarder tous les épisodes d’une série en une fois).

    Se mettre au régime

    « Nous souffrons massivement « d’obésité numérique », une surdose de … L’article complet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 27/0/2018

    Source > Fanny Jacques sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 27/0/2018

  • Imprimer

    AUGMENTATIONS DE TARIFS AU TEC ET À LA SNCB! > CE QUI CHANGE AU 1ER FÉVRIER

    Les sociétés régionales de transports TEC (Wallonie) et De Lijn (Flandre) augmenteront leurs tarifs le 1er février. Par contre, à Bruxelles, les tarifs de la Stib resteront inchangés.

    La SNCB augmente également certains de ses tarifs le 1er février, conformément aux dispositions contenues dans le contrat de gestion 2008.

    Bus

    En Wallonie, le TEC privilégiera désormais les recharges sur cartes MOBIB/MOBIB basic aux achats dans les véhicules. Les billets vendus à bord des véhicules et les tickets uniques seront désormais soumis à une majoration de respectivement 0,50 euro et 0,30 euro par rapport au même titre de transport chargé sur une carte MOBIB/MOBIB basic. La carte MOBIB basic sera délivrée gratuitement jusqu’au 28 février afin d’inciter les voyageurs à se munir d’une carte rechargeable.

    En ce qui concerne les tarifs des voyages, le parcours « NEXT » (trajet court sur 1 ou 2 zones contigües) passera de 1,90 euro à 2,00 euros. Les abonnements Next, Horizon (tout le réseau sans les lignes express) et Horizon+ (tout le réseau, lignes express y compris) augmenteront de 0,40 euro à 7 euros en fonction des formules choisies. Un abonnement semestriel Next, Horizon et Horizon+ sera par ailleurs créé pour les 12-24 ans, qui continueront de bénéficier de tarifs réduits sur l’ensemble des formules d’abonnement.

    En Flandre, De Lijn augmentera également certains tarifs. Les prix des abonnements « Buzzy Pazz » et « Omnipas » seront indexés. Un ticket unique valable 60 minutes coûtera 3 euros (2,15 euros par sms ou 1,80 euros pour un m-ticket via les applications pour smartphone). Le prix de la carte 10 voyages passera de 15 à 16 euros avec désormais une possibilité de paiement via une application pour smartphone.

    À Bruxelles, la Stib a par contre décidé de ne pas augmenter ses tarifs.

    SNCB

    La SNCB augmente certains de ses tarifs le 1er février, conformément aux dispositions contenues dans le contrat de gestion 2008. La compagnie ferroviaire évoque une « adaptation à l’index » calculée notamment sur base de l’indice santé qui s’est élevé en 2017 à 2,02 %. Dans les faits, certaines formules tarifaires augmenteront davantage que l’index tandis que les tarifs de certains billets spécifiques n’augmenteront pas.

    Les abonnements scolaires et les abonnements domicile-travail verront leur prix progresser de 2,49 % tandis que les autres produits augmenteront en moyenne de 1,49 %.

    Le tarif de certains billets reste inchangé : le Go Pass 10, le Rail Pass et la carte vélo d’un jour.

    Source libre en ligne de BELGA sur > http://www.sudinfo.be/2051183