- Page 2

  • HANNUT > FÊTE DE LA MUSIQUE D’AVRIL > APPEL À CANDIDATURE !

  • LENS-SAINT-REMY (HANNUT) > LA LEÇON DE JOURNALISME D’ANNE DELVAUX

    L’ancienne journaliste de la RTBF est venue coacher les élèves de 5e et 6e années primaire de l’école communale de Lens-Saint-Remy, ce vendredi.

    Anne Delvaux, ancienne journaliste de la RTBF et ex-députée européenne cdH, a rendu visite aux élèves de l’école communale de Lens-Saint-Remy à Hannut (province de Liège), ce vendredi.

    La presse avait été invitée par la direction. Nous avions l’intention de couvrir sa visite auprès des enfants mais aussi de lui poser une question sur Publifin et ses derniers rebondissements. Scandale dans lequel elle a été impliquée, ayant perçu des rémunérations (16.000 euros net) pour des réunions auxquelles elle n’a pas assisté, au comité de secteur de l'intercommunale liégeoise Publifin. Un montant qu’elle annonçait reverser à Viva For Life fin décembre. C’était l’un des premiers mandataires impliqués à le faire.

    Mais le sujet n’aura pas l’occasion d’être abordé. Le mot a été passé et on nous en avertit à notre arrivée. Quand nous l’interpellons un peu plus tard, Anne Delvaux précise d’emblée: « Je suis ici pour les enfants et leur projet, dans un contexte tout autre et je ne parlerai pas de ça. » Un projet qui consiste en la réalisation, tous les deux ans, d’un journal par les classes de 5e et 6e primaire. C’est donc dans ce cadre que l’ancienne présentatrice du JT est venue coacher les élèves sur le modus operandi complet d’un journal télévisé. «Le journalisme, c’est une passion, ce n’est pas … La suite pour les abonnés à l’édition digitale sur > http://huy-waremme.lameuse.be/37558

  • HANNUT: L’AUTO VOLÉE DU CONSEILLER RETROUVÉE À HÉLÉCINE

    La voiture du conseiller écolo de Hannut, Frédéric Piret-Gérard, une Toyota Auris, vient d’être retrouvée par la police de Jodoigne à Hélécine.

    La voiture du conseiller écolo de Hannut, Frédéric Piret-Gérard, une Toyota Auris, vient d’être retrouvée par la police de Jodoigne. Elle était stationnée depuis un mois dans une petite rue d’Hélécine.

    Une riveraine s’en est inquiétée, elle a prévenu les forces de l’ordre qui ont identifié la Toyota Auris comme étant celle du Hannutois.

    Elle avait été volée le 24 novembre dernier. Des voleurs s’étaient introduits à son domicile pour emporter les clefs de son véhicule avec lequel, ils avaient pris la fuite.

    Ce vendredi après-midi, le conseiller a été invité à récupérer ses effets personnels mais non la voiture qui … La suite pour les abonnés à l’édition digitale sur > http://huy-waremme.lameuse.be/37516

  • UN DE PLUS ! > EN PROJET : UN NOUVEAU PARC ÉOLIEN À HANNUT

     

    La région hannutoise est à nouveau approchée par des promoteurs éoliens.

    La société Eliciod’Ostende envisage de déposer une demande de permis pour un parc éolien de 10 mâts entre les villages de Wansin, Thisnes, Crehen et Merdorp.

    Comme l’impose la loi, préalablement à cette demande de permis, une réunion d’information aura lieu le mardi 21 février, à 20h, à l’école communale de Merdorp (10, rue du Marquat).

    Cette réunion permettra au promoteur de présenter son projet. Mais aussi au public de poser les questions ou d’émettre des suggestions.

    A l’issue de la réunion, toute personne aura alors 15 jours, soit jusqu’au 8 mars, pour émettre son avis. Lequel devra être adressé par écrit au Collège communal de Hannut (rue de Landen, 23).

    D’ici là, plus de renseignements peuvent aussi être obtenus auprès des promoteurs au 04/254.46.41 ou à marie.descamps@elicio.be

    Source > MARIE-CLAIRE GILLET sur votre journal LA MEUSE de ce samedi 28/01/2017

    L’article pour les abonnés à l’édition digitale sur > http://huy-waremme.lameuse.be/37309

     hannut,blog,jcd,nouveau,projet,éoliennes

  • HANNUT > LOGEMENTS > LES CONTAINEURS ÉCARTÉS

    L’échevine Carine Renson (PS) peine à finaliser le plan d’ancrage du logement de… 2012

    À Hannut, le plan d’ancrage communal du logement de 2012-2013 prévoyait la création de quatre logements publics. Quatre ans plus tard, toujours pas l’ombre d’une brique. L’échevine Carine Renson (PS) évoque des lenteurs administratives indépendantes de sa volonté. L’opposition perd patience.

    Nouveaux contretemps pour les logements publics prévus dans le plan d’ancrage communal de 2012-2013. Jeudi soir, lors du conseil communal, l’échevine socialiste Carine Renson a fait le point sur ce dossier qui se traîne en longueur. Et ce n’est pas fini.

    Ainsi concernant l’aménagement d’un logement rue de Tirlemont, on a appris que le projet avait été refusé par la Région wallonne. Ce qui coinçait ? « Les deux chambres que nous envisagions d’aménager sous les combles. Pour la Région, elles risquaient d’entraîner un surcoût au niveau de la toiture », a indiqué l’échevine. Le potentiel du logement a donc été revu à la baisse : ce sera deux chambres au lieu de 3. La modification a été votée par les conseillers. Elle sera envoyée lundi à la Région wallonne. « Les travaux devraient pouvoir commencer après les grandes vacances » , table l’échevine, optimiste malgré tout.

    Le plan d’ancrage prévoit également quatre logements rue d’Avernas, dans le prolongement de la cité Edmond Leburton, sur une parcelle appartenant au Home Waremmien. Ce projet-là aussi a été recalé par la Région mais aussi par le Home Waremmien. Exit les trois logements préfabriqués prévus initialement. C’est un immeuble en dur qui sera construit sur la parcelle. Il comprendra 4 appartements, un d’une chambre, adapté aux personnes à mobilité réduite ; et trois à deux chambres.

    La modification votée jeudi sera également communiquée à la Région qui ne devrait pas se prononcer avant juin prochain. Ce ne sera pas pour autant le bout du tunnel. « Effectivement, nous avons été un peu déconcertés en apprenant que la Région nous imposait une étude d’incidence qui devrait durer un an » , a encore fait savoir l’échevine. Considérant toutes les … La suite sur votre journal LA MEUSE de ce samedi 28/01/2017

    Source > MARIE-CLAIRE GILLET sur votre journal LA MEUSE de ce samedi 28/01/2017

    Sur cette page un autre article connexe > Elle joue sa place au sein de la majorité

    L’article complet pour les abonnés à l’édition digitale sur >http://huy-waremme.lameuse.be/37566

  • HANNUT > JULIEN SOMVILLE ARRÊTE LA VIE POLITIQUE

    Julien Somville renonce à son mandat de conseiller communal pour des raisons professionnelles

    À peine installé et déjà parti. Le conseiller communal Julien Somville (MR) quitte le conseil communal de Hannut.

    Mais aussi la vie politique devenue incompatible avec son nouvel emploi à la Conférence des Elus de Meuse-Condroz-Hesbaye. Ce jeudi soir, il siégeait pour la dernière fois.  

    Julien Somville (MR) ne sera finalement resté que deux ans au sein du conseil communal de Hannut. Siégeant au conseil de l’aide sociale depuis 2012, il y est entré en janvier 2015, en remplacement de Martine Pauly, décédée. Deux ans plus tard, il quitte l’assemblée. Mais aussi la vie politique , devenue incompatible avec ses nouvelles activités professionnelles.

    Depuis le 3 janvier, le jeune licencié en sciences politiques est employé comme chargé de projets à la Conférence des élus de Meuse-Condroz-Hesbaye. Un emploi qui exige une neutralité politique absolue. Raison pour laquelle, jeudi soir, en séance communale, il s’est très peu exprimé sur son départ et sur sa reconversion professionnelle.

    Le jeune Hannutois renonce donc à son poste d’attaché parlementaire auprès du député wallon hamoirien Patrick Lecerf pour s’investir désormais dans la concrétisation de projets dans l’arrondissement de Huy-Waremme. Il y sera resté deux ans.

    « Malgré ton jeune âge, il y a longtemps que tu t’investis dans l’associatif et la politique hannutoise », a rappelé le bourgmestre Manu Douette qui n’a pas tari d’éloges à son égard, enchaînant les qualificatifs : « énergique, courageux, innovant, combatif mais aussi entêté, obstiné et intransigeant. Tu es aussi quelqu’un d’une extrême gentillesse doublée d’une grande générosité ».

    Passionné de foot

    Le bourgmestre a aussi retracé son parcours politique, en rappelant que c’est par les jeunesses libérales qu’il y a fait son entrée. « Je me souviens, tu débordais d’idées et d’initiatives. À cette époque, il fallait reprendre les 6 heures cuistax, un défi que tu n’as pas hésité à relever ».

    En 2012, il se présente pour la première fois sur les listes MR. Il remporte 516 voix.

    Sur le plan personnel, le bourgmestre a rappelé un aspect moins connu de Julien Somville, à savoir sa … La suite sur votre journal LA MEUSE de ce samedi 28/01/2017

    Source > MARIE-CLAIRE GILLET sur votre journal LA MEUSE de ce samedi 28/01/2017

    Deux autres articles connexes sur cette page >

    SON SUCCESSEUR > Thomas Goyen prêtera serment au prochain conseil

    La conférence des élus, c’est …

    Les articles complets pour les abonnés à l’édition digitale sur > http://huy-waremme.lameuse.be/37575

    hannut,blog,jcd,démission,julien someville

  • HANNUT LE PROJET DE POMPE À ESSENCE RUE DE LANDEN EST REFUSÉ

    Ce vendredi, le Collège de Hannut a refusé le projet d’une station-essence rue de Landen, à Hannut.

    Il suit en cela les avis négatifs remis cette semaine par le Fonctionnaire-délégué de la Région wallonne et le fonctionnaire technique.

    Dans les rangs des riverains opposés au projet, c’est le soulagement, comme nous le confirme Bernadette Duchesne. « Je suis super contente pour les riverains mais aussi pour l’environnement », s’emballe-t-elle.

    La demande de permis unique (construction et exploitation) était déposée par la Sprl Verlaine, de Verlaine qui prévoyait de construire sur un terrain de 5.400 m2 4 îlots de pompe et un magasin d’alimentation générale de 400 m2.

    Dès le départ, les riverains ont attiré l’attention des autorités communales sur la qualité du terrain sur lequel la société projetait d’installer une station-essence. Il s’agit d’une ancienne décharge. « Avec tous les déchets qui s’y trouvent encore (carcasses de voiture, troncs d’arbres, immondices, déchets de matériaux de construction) il est aberrant d’envisager d’enterrer des citernes contenant des milliers de litres de carburant dans ces terres » , dénonçaient-ils depuis que la demande de permis avait été introduite.

    Source > Marie-Claire Gillet sur votre journal LA MEUSE de ce samedi 28/01/2017

  • LE BLOG SUDINFO (LA MEUSE H/W) DE HANNUT DÉSORMAIS EN DIRECT SUR FACEBOOK

    BON A SAVOIR !

    L’ensemble des articles sur Hannut & plus, en direct sur Facebook sur > https://www.facebook.com/Sudinfo-Hannut-1203571939711403/

    N’hésitez à vous y abonner, vous recevrez les informations en live.

    Amicalement > Jean-Claude DUBOIS (Bloggeur bénévole)