- Page 4

  • UN HANNUTOIS OFFRE DES HAMBURGERS AUX SDF POUR NOËL

    Après Garden Abeels à Waremme, c’est désormais Marshall Corp. de Hannut qui fait preuve de bon cœur.

    Et pour cause, son gérant, Renaud Maréchal, distribuera gratuitement le 24 décembre entre 18h et 21h, des menus hamburgers aux sans domiciles fixes de Namur. « Cela fait depuis plus ou moins 3 ans que j’ai l’envie d’aider les gens dans le besoin », explique le jeune Hannutois. « J’ai eu un premier contact avec la Ville de Namur qui m’a ensuite redirigé vers l’ASBL Une main tendue qui vient en aide aux démunis ».

    Cette association est devenue, pour certains Namurois, le rendez-vous quotidien où ils peuvent y trouver, entre autres, de la nourriture. « En tout, près d’une quarantaine de personnes viennent tous les soirs. Alors pour être certain qu’il y ait à manger pour tout le monde, je compte préparer entre 70 et 80 menus hamburgers. »

    Et les SDF seront gâtés puisqu’ils recevront gratuitement un hamburger pur bœuf, des « potatoes » ainsi que de la sauce. « Nous serons à 3 pour tout cuire. »

    L’action sociale et l’entraide sont deux choses fondamentales qui tiennent à cœur à ce Hannutois. « Le but ici est clairement de marquer le coup. Depuis tout petit je passe Noël en famille. Je trouve cela égoïste de ne pas en faire profiter les autres qui sont dans le besoin. Et s’il y a bien un moment durant lequel il faut aider quelqu’un c’est pendant la période des fêtes ».

    La question vous traverse sûrement l’esprit, … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 21/12/2016 >

    Rendez-vous rue Pierre Pauchet, 75 à Namur.

    Source > C.L. sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 21/12/2016 >

    Sur ce Blog > Deux autres articles sur Marshall Corp

    LE HANNUTOIS RENAUD MARÉCHAL LANCE LE CONCEPT DE HAMBURGERS U.S. HAUT DE GAMME

    HANNUT > UN SERVICE DE LIVRAISON DE BURGERS À LA MAISON !

  • QUINZAINE HANNUTOISE DU 16 AU 31/12 > DÉFINISSEZ LE MONTANT DE LA VITRINE MAGIQUE & REMPORTEZ-LÀ!

    Un total de 115 magasins participe cette année au concours de la Quinzaine hannutoise.

    Chaque commerçant de la ville a été invité à déposer un article dans la vitrine du Soleil d’Anu, rue Albert Ier.

    Le but : estimer la valeur totale de la vitrine magique. Le gagnant remporte tous les lots. « 115 magasins ? C’est un super résultat auquel on ne s’attendait pas du tout » , se réjouit Nicolas Corthouts. Le président de l’Union des Commerçants du Centre de Hannut (UCCH) est aussi satisfait des lots qui sont exposés. « Il y a quelques beaux vêtements de plus de 200 euros/pièce. Des lunettes solaires qui valent elles aussi au moins 200 euros. »

    Chaque commerçant a glissé dans une enveloppe fermée la valeur exacte de l’article qu’il a déposé. « Elle sera dévoilée le 4 janvier prochain. Une à une, nous ouvrirons les enveloppes pour découvrir et additionner la valeur de chaque article. »

    L’événement est programmé à la patinoire, Grand-Place, à partir de 19h. Les résultats seront affichés sur grand écran. Nicolas Corthouts n’exclut pas d’appeler le gagnant en direct.

    Rappelons que pour participer au concours, il faut impérativement effectuer des achats dans Hannut. C’est le seul moyen pour obtenir un bon de participation.

    Texte de MARIE-CLAIRE GILLET sur le journal LA MEUSE H/W de ce mardi 20/12/2016

  • HANNUT > VOICI LES TROIS VISAGES DE LA FUTURE CAMPAGNE DE PROPRETÉ PUBLIQUE

    Le collège communal a tranché. Treize Hannutois avaient déposé leur candidature 

    Les trois Hannutois qui prêteront leur visage à la prochaine campagne propreté à Hannut (en février prochain) sont connus. Il s’agit de Philippe Collard, 55 ans de Moxhe, Béatrice Dubois, 68 ans, d’Abolens et enfin Jimmy Stas, 23 ans, de Grand-Hallet.  

    Au total, treize Hannutois ont finalement déposé leur candidature pour figurer dans la prochaine campagne de sensibilisation à la propreté publique à Hannut.

    Rappelons que trois profils étaient recherchés pour illustrer de façon humoristique la campagne : une mamie qui a la pêche, un beau jeune homme prêt à enlever sa chemise et enfin un homme fort (mais pas forcément musclé) prêt à tout casser.

    La liste de candidats a été soumise au collège communal qui vient de trancher. Ce sera Philippe Collard de Moxhe pour l’homme fort ; Béatrice Dubois pour la mamie dynamique et enfin Jimmy Stas de Grand-Hallet pour incarner le jeune beau gars.

    À chacun, nous leur avons demandé ce qui les avait motivés à déposer leur candidature.

    Philippe Collard :

    « En réalité, c’est la Ville qui est venue me chercher », confesse l’intéressé. Mélanie Courmont, l’agent constatateur environnemental à l’origine de cette campagne, a vu effectivement en lui le candidat idéal. « Déjà physiquement, Philippe correspondait au profil d’homme fort (1M83 pour 125 kilos, ndlr) que nous recherchions » , admet-elle. « Pour le reste, il est aussi très impliqué au niveau environnemental » , ajoute-t-elle avant de citer les nombreuses actions que cet ingénieur agronome a déjà menées dans Hannut.

    Actuellement, il fait partie du Plan Communal de Développement de la Nature (PCDN) mais aussi de l’asbl Moxhe Au fil de l’eau, organisatrice des balades en barque, chaque année en octobre.

    Béatrice Dubois,

    Institutrice à la retraite, est elle aussi très impliquée dans la propreté de sa commune. « Tous les jours, je ramasse les déchets devant chez moi. Dans la campagne, je n’y vais qu’une fois par mois » . Professionnelle jusqu’au bout, la dynamique sexagénaire s’est même acheté une pince, « c’est plus facile pour la collecte et cela m’épargne des problèmes de dos » , sourit-elle.

    Jimmy Stas

    Le fils du basketteur Jacques Stas a posé sa candidature, « un peu par hasard», reconnaît-il. « C’est ma maman qui a vu l’annonce et qui me l’a fait suivre. Je me suis dit, pourquoi pas. J’ai envoyé mon CV et voilà le résultat » .

    Cet instituteur est très heureux d’avoir été retenu. « Je vais assumer cette mission avec sérieux pour ma ville que j’adore. »

    Source > MARIE-CLAIRE GILLET sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 20/12/2016

  • HANNUT À 63 ANS, POL OTER PREND SA RETRAITE PROFESSIONNELLE

    Ce lundi, Pol Oter a effectué son dernier jour de travail au cabinet de la ministre fédérale du budget et de la Loterie nationale, Sophie Wilmes.

    Après 43 ans de vie active, le président du CPAS de Hannut prend sa retraite professionnelle. Elle sera effective le 1 er janvier prochain. « Je vais enfin pouvoir faire tout ce que je faisais en soirée pendant la journée », lance en souriant le jeune retraité de 63 ans.

    Cadragecarré JPG.jpgPol Oter a commencé sa carrière en 1973 comme rédacteur au tribunal de 1ére instance de Liège. Au fil des années, il a gravi les échelons pour devenir secrétaire du parquet de police. À Waremme d’abord puis à Liège.

    En 2000, il se présente aux élections communales à Hannut sur la liste MR où il fait un score extraordinaire, « plus de 1.200 voix de préférence, le 2 e meilleur score après Hervé Jamar », se souvient-il. Il décroche le poste de 1er échevin mais cette élection, séparation des pouvoirs oblige, le contraint à démissionner de son emploi au ministère de la Justice.

    Commence alors pour lui une longue carrière professionnelle dans les cabinets ministériels. Chez Pierre Hazette, ministre de l’enseignement secondaire, des Arts et des Lettres à la Communauté française, il intègre la cellule des Arts de la scène. « J’étais son conseiller musique classique et non-classique ».

    Il poursuit chez Charles Michel qui est alors … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 20/12/2016

    Source > MARIE-CLAIRE GILLET sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 20/12/2016

  • HANNUT > LE CAFÉ LE FORUM MENACÉ DE FAILLITE

    Elle pourrait être prononcée ce mercredi par le tribunal de commerce 

    En cas de faillite, il y aura un nouveau repreneur.

    Le café Le Forum de Hannut est dans une mauvaise passe. La SPRL Horeca Fun qui l’exploite est citée ce mercredi à comparaître devant le tribunal de commerce de Huy pour faillite.  

    Depuis août 2013, l’établissement implanté rue Zénobe Gramme est exploité par Quentin Lacanne. D’après nos informations, le Hannutois, qui est également le patron du café des Sports à Hannut, connaîtrait des difficultés financières.

    Sa société Horeca Fun basée à Villers-le-Peuplier est citée par le SPF Finances à comparaître ce mercredi devant la division hutoise du tribunal de commerce de Liège pour faillite.

    Si celle-ci est prononcée, Quentin Lacanne n’aura alors tenu que trois ans à la tête du bistrot le plus emblématique de Hannut.

    En 2013, il partait pourtant confiant. « Ce qui m’a poussé à reprendre le Forum? Un peu de folie et aussi une question de rentabilité », nous confiait-il, emballé, à l’époque. Son ambition était de refaire de ce café le lieu de rendez-vous des jeunes. « Notre objectif n’est pas de fermer à 6 h du matin » , insistait-il aussi. Une manière de rassurer les riverains très remontés sur les anciens gestionnaires qui avaient transformé les lieux en boîte de nuit. C’est d’ailleurs à cette époque que le bourgmestre avait décrété un couvre-feu et pris un arrêté de police imposant une heure de fermeture aux cafetiers.

    Autant de promesses qui ont été tenues.

    « L’Horeca marche bien »

    Il y a quelques mois, Quentin Lacanne avait confié la tenue du Forum au Waremmien Kevin Streel qui avait entrepris des travaux pour les 50 ans du bistrot.

    En cas de … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 20/12/2016

    Source > MARIE-CLAIRE GILLET sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 20/12/2016

  • PROJET DE PARC AQUATIQUE À HANNUT: UNE CONVENTION AVEC LANDEN!

    Ce jeudi, les conseillers communaux de Hannut seront appelés à approuver la convention de collaboration avec Landen.

    Cette convention concerne le projet de complexe aquatique que les deux communes envisagent de construire ensemble à Hannut.

    «  Il s’agit d’un acte purement administratif mais qui est important dans la mesure où il formalise par écrit notre collaboration avec Landen », résume le bourgmestre de Hannut. Ce document est rédigé dans les deux langues, français/néerlandais. Il sera soumis également aux conseillers de Landen ce mardi soir.

    Au travers de cette convention, les deux communes formalisent les différentes étapes du projet. Ainsi, elles s’engagent à mandater un bureau d’étude chargé d’étudier la faisabilité du projet, tant du point de vue urbanistique, qu’économique et financier. « Le but est d’obtenir de ces experts la meilleure formule pour lancer un appel public  », précise Manu Douette qui espère arriver au terme de toute la procédure fin 2017.

    C’est d’ailleurs écrit dans … La suite (Pour les abonnés à LA MEUSE H/W édition digitale) sur > http://huy-waremme.lameuse.be

    Source > Marie-Claire Gillet sur > http://huy-waremme.lameuse.be/2016-12-19

  • HANNUT > CE MERCREDI 21 DÉCEMBRE > IL ÉTAIT UNE HISTOIRE (ENFANTS DE 0 À 3 ANS) À LA BIBLIOTHÈQUE COMMUNALE

  • HANNUT > UN PÈRE NOËL VÊTU DE VERT EN ASTON MARTIN

    L’ASBL Gestion Centre-Ville Hannut a voulu développer un nouveau visage à ces festivités 

    Le traditionnel Père Noël habillé de rouge sur son traîneau a laissé place à un Père Noël vêtu entièrement de vert, portant des lunettes de soleil et conduisant une belle Aston Martin de couleur rouge.

    Et pour les elfes ? À pied ou en scooter ! De quoi donner un coup de sang neuf et une sacrée dose de modernité à cette fête de fin d’année.  

    Ce dimanche, tous les commerces du centre de Hannut étaient ouverts. Pour accompagner cela et amener toutes les familles à profiter pleinement de ce moment, l’association Gestion Centre-Ville Hannut a organisé toute une série d’animations pour les familles. « On a commencé les balades à dos d’ânes dès 14h30. C’était sympa, les enfants pouvaient monter sur leurs dos et faire un petit tour dessus. En plus, ils étaient accompagnés des elfes du Père Noël » , explique Martine Cornélis, coordinatrice de l’ASBL.

    Malheureusement, le temps n’était pas de la partie, bien qu’il ne faisait pas froid, les rues commerçantes étaient clairsemées probablement à cause de cette petite pluie constante qui s’est prolongée toute la journée. « C’est aussi le fait que tous les commerces sont ouverts dans les villes, et dans les galeries commerciales. On est le week-end avant Noël et avec le temps, il est à parier que les gens ont préféré s’y rendre pour leurs achats. »

    Néanmoins, nombreux sont les enfants qui ont pu découvrir un Père Noël pour le moins original ! « Depuis l’an dernier, nous avons lancé notre propre version du Père Noël. Au lieu d’être habillé en rouge, il est tout vert. Les vêtements rouge et blanc du Père Noël sont en réalité les couleurs de Coca-Cola. Nous avons voulu casser avec ça. C’est pourquoi nous sommes revenus au vert. » Comme ce fut le cas autrefois, avant 1931, lorsque la firme américaine rhabilla littéralement ce vieux Monsieur.

    Pour diffuser un maximum l’image de ce symbole des fêtes de fin d’année, dessiné l’an dernier par Emile Jadoul, l’association a fait imprimer ce dessin sur les dragées et les bonbons offerts aux enfants (voir illustrations ci-dessus). « Le Père Noël fait le tour du centre de Hannut et de la périphérie (pour la première fois) et distribue à tous les enfants des bonbons en forme de sapins, bonhommes de neige, de sucettes etc. avec dans le fond, des dragées imprimées avec le Père Noël. »

    Si ce Père Noël moderne prend plaisir à circuler et à aller à la rencontre des enfants … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce 19/12/2016

    Source > CYNTHIA CHAROT sur votre journal LA MEUSE H/W de ce 19/12/2016

    Deuxième article sur cette page > Un barbier chez Claire H