Imprimer

HUY-WAREMME-HANNUT > SOCIAL > LA PAUVRETÉ EN FORTE HAUSSE > STABILITÉ À HANNUT !

Entre 2014 et 2018, le nombre de minimexés a doublé à Waremme et augmenté de 30 % à Huy

Selon les derniers chiffres du Forem, entre 2016 et 2017, le nombre de chômeurs indemnisés a diminué de 4,8 %.

Dans le même temps, le nombre de personnes bénéficiant du Revenu d’Intégration Sociale (RIS) ne cesse d’augmenter. Le point sur la situation à Huy-Waremme.  

Cette baisse du chômage observée en Wallonie depuis plusieurs années (-45.000 chômeurs entre 2014 et 2018) ne coïncide malheureusement pas avec une baisse de la pauvreté.

À Huy, depuis 2014, le nombre de bénéficiaires du Revenu d’intégration Sociale (RIS) a ainsi augmenté de 30 % pour atteindre en 2018, 873 minimexés.

La progression est encore plus forte à Amay où, entre 2012 et 2018, le nombre de minimexés a plus que doublé, passant de … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 09/01/2019

Même constat à Waremme, où le nombre de minimexés a doublé entre 2014 et 2018 : « Fin 2018, nous avons passé le cap des 100 bénéficiaires. Les RIS augmentent de façon constante, je ne … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 09/01/2019

À Wanze, commune de 13.500 habitants, le nombre de bénéficiaires du RIS a aussi explosé. Ils étaient 230 en 2012 contre 350 en 2018. « Mais ce que je remarque surtout depuis 2015, c’est, pour … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 09/01/2019

Dans ce tableau sombre, la commune de Hannut semble tirer son épingle du jeu avec des chiffres qui ont tendance à se stabiliser.

À l’instar de nombreuses autres communes wallonnes, la ville a connu un pic en 2015, l’année où les mesures d’exclusion du chômage et de sanction ont été durcies. Le nombre de bénéficiaires qui s’élevait à 194 en 2012 est passé à 251.

Depuis lors, ce nombre s’est maintenu. Mieux, d’une année à l’autre, il a progressivement diminué. La plus forte baisse vient d’être enregistrée : entre 2017 et 2018, le nombre de bénéficiaires est passé de 248 unités à 230.

Pour le CPAS de Hannut, « la diminution de 2018 peut s’expliquer par une diminution de sanction au niveau du chômage, des mises à la pension et des mises à l’emploi, via les contrats article 60 »

Un autre article annexe développé sur votre journal > Article 60 > « Très peu décrochent un emploi durable.

À Hannut, le nombre de bénéficiaires du RIS qui ont été remis à l’emploi via un contrat article 60 s’élève à 29 personnes.

C’est 4 de moins qu’en 2016 et 2017 (33 chaque année).

Source > Marie-Claire Gillet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 09/01/2019

Illustration > Entre 2017 et 2018, le chômage a diminué de 4,8% mais pas la pauvreté par .Ph. News

L’article au grand complet sur > https://huy-waremme.lameuse.be

Les commentaires sont fermés.