Imprimer

A MOXHE(HANNUT) > TAO A FINALEMENT DÛ ÊTRE EUTHANASIÉ

A Moxhe (Hannut) Tao, ce cheval de 13 ans pour lequel un appel avait été lancé sur Facebook, n’a pas survécu à ses blessures.

Il a dû être euthanasié ce vendredi à la clinique Equitom où il avait été opéré quatre mois plus tôt suite à un mauvais coup de sabot à la patte arrière gauche.

C’est Laurent Gaspar, le propriétaire du Moulin de Moxhe qui début décembre avait lancé un appel à l’aide sur Facebook. Quatre mois plus tôt, en septembre, son cheval en ruant avait blessé à la patte arrière gauche Tao, le hongre de son voisin. L’accident avait eu lieu sur la voie publique au moment où les deux bêtes s’étaient croisées.

Laurent Gaspar avait immédiatement reconnu sa responsabilité. Mais problème : sa compagnie d’assurances AXA refusait de couvrir l’intégralité des frais de l’opération qu’avait dû subir Tao à la clinique Equitom, une clinique équine spécialisée en chirurgie, basée à Meldert, en Flandre.

Sur les 16.000 euros, Axa acceptait de prendre en charge 6.000 euros. Il restait donc un solde de 10.000 euros à couvrir que le propriétaire de Tao était incapable d’assumer. «  Il s’était saigné pour acheter ce cheval à sa fille », nous avait alors confié Laurent Gaspar.

Afin de faire fléchir la compagnie d’assurances, le Moxhois avait lancé un appel sur les réseaux sociaux. En un mois, cet appel a été partagé 70.000 fois! Mais jusqu’ici sans résultat. « Mon voisin va prendre un avocat », croit savoir Laurent Gaspar.

« Chez Equitom, Tao était devenu la mascotte »

Hélas, on l’a appris ce week-end, Tao n’a pas survécu. Ce vendredi après-midi, il a été victime d’une fourbure, une affection grave et douloureuse qui se caractérise par une inflammation et une congestion du pied. C’est la 2e cause de mortalité chez le cheval, après la colique.

« Chez Equitom, Tao était devenu la mascotte. L’équipe avait même téléphoné à un chirurgien américain pour savoir comment il fallait l’opérer. Quand la vétérinaire m’a appelé vendredi pour me prévenir qu’ils allaient pris la décision de l’euthanasier, elle était en pleurs », raconte Laurent Gaspar, lui-même très ému par le sort de Tao. « On s’est tellement battu pour lui pendant quatre mois. »

Ce week-end, sur sa page Facebook, il a annoncé la triste nouvelle qu’il a accompagné de quelques phrases. Dont celle-ci: « Adieu Tao repose en paix. Tu as été si fort pendant 4 mois (...) Je t’aime ».

Source > https://huy-waremme.lameuse.be

Lire notre première édition à ce sujet > HANNUT > GROSSE MOBILISATION POUR REMBOURSER L’OPÉRATION DE TAO > http://hannut.blogs.sudinfo.be

Les commentaires sont fermés.