Imprimer

HANNUT > GROSSE MOBILISATION POUR REMBOURSER L’OPÉRATION DE TAO

Suite à un mauvais coup de sabot à Moxhe, le cheval du voisin de Laurent Gaspar, a été violemment atteint au niveau de la jambe gauche.

Opéré chez Equitom, une clinique équine réputée, Tao se remet mais les frais s’amoncellent... Le Hannutois a lancé un appel afin qu’Axa indemnise complètement son voisin.

En septembre, l’un des chevaux de Laurent Gaspar a shooté le cheval de son voisin qu’il croisait sur la voie publique. Blessé à la jambe gauche, Tao (14 ans) avait besoin d’une opération. Ce qui a été fait à Equitom, « l’un des meilleurs hôpitaux de Belgique pour chevaux  », souligne Laurent Gaspar.

L’assurance responsabilité civile du Hannutois est censée intervenir pour rembourser les frais de son voisin. «  Sauf qu’Axa ne s’est pas encore prononcée... On m’a dit qu’ils ne rembourseraient que la valeur résiduelle du cheval qui ne vaut pas grand-chose puisque ce n’est pas un cheval de course. On dirait qu’on parle d’une vieille voiture, ça me révolte  », lance le Hannutois. «  Si l’assurance nous avait dit qu’elle n’interviendrait pas, on aurait réfléchi autrement. Mais là le courtier avait assuré que ça ne posait pas de problème. »

Il rappelle les frais importants de l’opération et l’hospitalisation. «  16.000€ de facture, mon voisin ne peut pas payer. Il s’était saigné pour acheter un cheval à sa fille. Tao est lui même super courageux, il se bat pour vivre. Il est trop faible pour rentrer maintenant.  » L’appel du Hannutois sur Facebook pour qu’Axa intervienne a déjà été relayé 18.000 fois.

Axa: «Les frais strictement nécessaires» > Dimanche, décembre 2, 2018 - 15:12             

Les assurances Axa Belgium dit regretter la … La suite en ligne libre > https://huy-waremme.lameuse.be/315343

Source libre de A.G. > https://huy-waremme.lameuse.be

Commentaires

  • Un cheval de 14 ans est dans la force de l'âge (puisqu'il peut vivre facilement jusqu'à 30 ans). Ceci est donc un argument nul et non avenu provenant de Axa !! De plus, s'il s'agissait d'un cheval de course valant quelques dizaines de milliers d'euros, il n'y aurait pas de problème pour l'assurance. Celle-ci ne tient aucun compte, évidemment, de la valeur sentimentale du cheval (ou de tout autre animal !) ! Toujours une question de bénéfice et de "fric". Je suis de tout cœur avec vous !

  • Grand MERCI de ce commentaire "Éclaire" > SALUTATIONS > JCD

Écrire un commentaire

Optionnel