Imprimer

« ARRÊTE, C’EST DE LA VIOLENCE » DÉBARQUE DANS LES ÉCOLES

Sensibiliser à des relations amoureuses respectueuses

« #Arrête. C’est de la violence » est le titre d’une nouvelle campagne de sensibilisation des jeunes à entretenir des relations amoureuses et sexuelles respectueuses, « un enjeu essentiel pour la promotion de la santé et de l’égalité des femmes et des hommes », écrit Frédéric Delcor, le secrétaire général de l’enseignement dans la circulaire qu’il adresse aux écoles.

Il est plutôt logique que la Fédération Wallonie-Bruxelles, la Wallonie et la Cocof, qui lancent conjointement cette campagne de sensibilisation des jeunes âgés de 15 à 25 ans, la destinent également aux écoles.

Quatre épisodes

« La question du consentement dans la relation sexuelle est une notion délicate et pourtant essentielle pour garantir des relations amoureuses respectueuses et épanouissantes. Il s’avère que pour les jeunes, les contours de cette notion ne sont pas toujours clairs et insuffisamment mis en réflexion.

En effet, une enquête en cours en Fédération Wallonie-Bruxelles révèle que 16,6 % des jeunes sont victimes de violences sexuelles. Les réseaux sociaux et les nouvelles technologies sont parfois le support de ces violences : 17 % des jeunes sont victimes de cyber violences sexuelles. »

Cette campagne se décline autour de plusieurs supports > 4 épisodes de quelques minutes, présentant chacun une situation relative à un type de violence sexuelle ; 4 affiches, correspondant chacune à une situation de violence sexuelle ; un autocollant du slogan de la campagne et le site www.arrete.be  qui permet d’adresser un message instantané (chat) aux professionnel(les) de la ligne

Écoute violences conjugales 0800/30.030, d’obtenir des conseils pratiques et des relais directs vers des services d’aide.

Le site permet aussi d’accéder à des données chiffrées, de commander les supports de la campagne (affiches et autocollants) et de visionner les 4 épisodes de la web série.

Source > Sudinfo

Les commentaires sont fermés.