Imprimer

HANNUT - ENVIRONNEMENT > « NON À L’ARRACHAGE DES ARBRES ! » AU PARC DE LA HALETTE

Réhabilitation du parc de la Halette: les riverains se mobilisent pour sauver les arbres

Depuis quelques jours, de nombreux arbres sont arrachés dans le parc de la Halette à Hannut.

Les riverains dénoncent ce projet de réhabilitation du parc initié par la commune d’Hannut.  

Certains riverains du parc de la Halette à Hannut se mobilisent contre l’arrachage des arbres et des haies dans le cadre du projet de réaménagement du parc. Des travaux qui sont entrepris actuellement par la Commune.

Face à cela, certains Hannutois expriment leur mécontentement. « A notre grand étonnement, des arbres et des haies ont été arrachés pour cet aménagement du parc. Beaucoup auraient souhaité que l’on entretienne certaines choses, certes, mais que le parc ne perde pas son agencement actuel et surtout que les arbres qui étaient soi-disant malades ne soient pas arrachés » explique Brigitte Ronvaux, riveraine du parc.

Quelques mois auparavant, des formulaires émanant de la Commune ont été envoyés aux riverains du parc afin de connaître leurs avis sur le futur réaménagement qui prévoit notamment la plantation d’arbres fruitiers. Mais pour Brigitte Ronvaux, « il n’a jamais été question d’arracher des arbres dans ce formulaire. Ensuite début septembre, nous avons reçu un courrier nous expliquant que la ville de Hannut avait pris la décision de réaménager le parc en arrachant des arbres « malades » et des haies ».

La riveraine a alors, de sa propre initiative, distribué une lettre à ses voisins afin de les interpeller sur le sort du parc. Un bon nombre d’entre eux n’ont pas hésité à se joindre à Brigitte Ronvaux. « Entre 15 et 20 personnes m’ont témoigné de leur soutien. Le parc existe depuis des décennies. Il s’agit là d’une destruction de notre patrimoine naturel. C’est le parc de notre enfance ».

Projet de réaménagement

Les riverains regrettent de ne pas avoir été consultés pour ces abattages. « On nous a dit que le parc était devenu insécurisant, qu’il fallait le réaménager. Mais en quoi l’abattage d’arbres rend-il le parc plus sécurisant ? » s’interrogent Brigitte et ses voisins.

Ce vendredi 21 après-midi, un toute-boîte émanant de l’administration a été distribué dans les boîtes-aux-lettres du quartier. Les autorités y détaillent les raisons de ce déboisement : suite à des plaintes de riverains, ce réaménagement était nécessaire. Le fait qu’une bonne partie du parc soit ombragé renforçait le sentiment d’insécurité et nuisait à la santé des arbres.

Subsidié en partie par la Région wallonne, le projet de réhabilitation se réalisera en trois phases : l’arrachage des haies, des arbres, ce qui a déjà été fait. Plus tard, des dalles engazonnées vont être placées. La dernière phase consiste à planter des fleurs et des haies mais également à placer du mobilier urbain et des pots d’herbes aromatiques. Pour l’échevine de l’environnement, Florence Degroot, « Avec ce projet de réhabilitation, on veut donner au parc davantage de verdure mais également lui redonner de la jeunesse. Les arbres, vieillissants, étaient malades et ont été expertisés en accord avec la Région wallonne».

Source libre d’Amélie Dubois sur > http://huy-waremme.lameuse.be/281909

NB : Voir à ce jour les nombreuses réponses du Bourgmestre de Hannut sur le sujet principalement sur les réseaux sociaux !

Les commentaires sont fermés.