Imprimer

HANNUT > A L’ÂGE DE 92 ANS > DÉCÈS DU NOTAIRE ET ANCIEN ÉCHEVIN HENRI SONCK

C’est une figure importante du parti libéral de Hannut qui vient de disparaître : ce dimanche, on a appris le décès d’Henri Sonck. Il avait 92 ans.

Pendant 36 ans, ce Hannutois, très connu aussi comme notaire, a mené une carrière politique au sein de sa ville où il a siégé comme conseiller communal (18 ans), puis comme échevin (18 ans aussi), jusqu’en 2000 où il a pris sa retraite politique.

Succédant à son père qui fut bourgmestre jusqu’en 1962, Henri Sonck a véritablement marqué sa ville de Hannut en assumant pendant ces 36 ans (de 1964 à 2000) des mandats de conseiller communal, échevin, chef de groupe PRL.

Par sa gentillesse et son ouverture d’esprit, il a aussi marqué les esprits de tous ceux qu’il a côtoyés. Et en particulier celui de ses partenaires libéraux. Les plus anciens comme l’actuel échevin de la culture Jean-Claude Jadot, ou encore Hervé Jamar, gouverneur de la province de Liège et Camille (Coco) Swinne n’ont pas oublié ce qu’ils lui doivent. « En 1989, nous étions jeunes conseillers élus dans l’opposition. Nous découvrions la vie communale. Il nous a tout appris du métier en prenant énormément de plaisir à nous conseiller », se souvient avec émotion Jean-Claude Jadot qui le décrit comme un « homme génial, calme et pondéré ».

« C’était un grand monsieur, toujours là à nous expliquer le pourquoi du comment des choses et à nous recommander de ne pas aller trop vite ».

En 1994, année où le MR renverse la majorité socialiste, Henri Sonck, alors âgé de 70 ans, accepte d’assumer un dernier mandat, celui de la culture. Il prend également les rênes du centre culturel qu’il a véritablement redynamisé.

« Henri Sonck aimait l’art et la culture. Il était présent à la plupart de nos activités et, il y a quelques semaines encore, il m’avait invité à venir faire le point chez lui sur l’évolution du monde culturel hannutois » , témoigne le directeur du centre culturel, Alain Bronckart, très touché par la disparition d’Henri Sonck dont il était très proche.

Sur le plan privé, Henri Sonck était veuf. Il laisse derrière lui un fils et une fille.

Ses funérailles auront lieu ce vendredi, à 10h30, à l’église Saint-Christophe de Hannut. Une délégation du Collège communal y sera présente.

Source > Marie -Claire. GILLET. > Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 31/07

Illustration > JCD/2011

Photo Ancienne ci-dessous de X à savoir > année 1988

Cons Com avec H sonck.jpg

Les commentaires sont fermés.