Imprimer

HANNUT – CIRCULATION > RUE ERNEST MALVOZ > IL DÉNONCE LA VITESSE

Depuis quelques mois, la rue Ernest Malvoz, soit la portion qui va de l’église vers la Place Maquet, a été mise en sens unique.

C’était une recommandation émise dans le cadre d’une étude de mobilité de l’hyper-centre de Hannut. C’est le croisement des véhicules qui posaient problème, surtout à proximité des écoles.

Suite au nouvel arrêté de police, les automobilistes ne peuvent plus remonter du parking Maquet vers l’église. Une nouvelle disposition qui, selon un riverain, soulèverait d’autres problèmes de mobilité.

Ce lundi, sur Facebook, il a adressé un message au bourgmestre Manu Douette dans lequel il se plaint de la vitesse excessive des automobilistes « qui ne craignent plus de rencontrer de « résistance » en se dirigeant vers l’autre bout de la rue et roulent donc à vive allure. Parfois même sans prendre garde aux priorités (av des vergers) ou aux passants » .

Il se dit également surpris par l’augmentation du trafic : « cette nuit (la nuit de dimanche à lundi, ndlr) j’ai compté 50 véhicules entre 02h et 02h50 du matin » .

Nous avons fait réagir le bourgmestre. Avant de prendre une décision, il promet de placer prochainement un analyseur de vitesse. « C’est un appareil qui mesure à la fois le nombre de véhicules et leur vitesse moyenne. »

Source > Marie-Claire GILLET sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 10/07/2018

Illustration Google Map

L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale >http://huy-waremme.lameuse.be/253339

Commentaires

  • malheureusement rue des Limonadiers à Avin, on se croirait sur un circuit de formule 1.
    de plus grâce à Carine Renson il y a un compteur de vitesse mais rien n'y fait.
    Notre maison étant bien placée par rapport à ce compteur de vitesse il n'est pas rare de voir des voitures ou des motos passer à 70, 80 km/h.
    ils ont placé des chicanes à hauteur de l'imprimerie plus dangereuses qu'autre chose car il y a juste une priorité de droite donc nous sommes obligés de nous deportés vers la gauche pour remonter la rue mais en pleine ligne droite ils ne font rien à par un compteur de vitesse avec un petit bonhomme fâche 99 fois sur 100. nous n'avons jamais aucun flash mobile dans la rue.
    le jour qu'un enfant se fera ecrasé esperons que les autorités ne se manifestent pas car ils risquent de retourner la queue entre les jambes et il sera trop tard pour prendre des mesures le mal étant fait .....

  • Grand MERCI de ce commentaire ! JCD

Écrire un commentaire

Optionnel