Imprimer

LA POLICE PRÉVIENT > VOICI LA DOUBLE ARNAQUE ... QUI A DÉJÀ FAIT DE NOMBREUSES VICTIMES!

Se faire arnaquer par des escrocs est déjà très traumatisant. Mais en redoublant d’ingéniosité, certains parviennent à escroquer une seconde fois leurs victimes...

Prudence. Depuis plusieurs mois, les arnaques au digipass se multiplient. Face à la médiatisation du phénomène, les escrocs redoublent d’inventivité pour persuader leurs victimes.

Au grand dam de certains retraités belges, comme le révèlent nos confrères du SoirMag dans leur dernier numéro.

Ainsi, le commissaire Olivier Bogaert de la police fédérale a précisé au SoirMag comment des retraités se sont fait avoir... deux fois: «  Ces gens ont reçu un appel téléphonique pour leur vendre du vin  », explique-t-il. «  Prétendument des grands crus. À des prix dérisoires. Et ceux qui ont cédé ont reçu de la piquette après avoir payé ! Quelques semaines plus tard, la même bande repasse à l’attaque. Un interlocuteur se fait passser pour un fonctionnaire du SPF Économie. Il explique qu’une enquête a été ouverte pour identifier les auteurs de l’escroquerie au vin et que les malfrats ont été arrêtés. Les victimes ont droit à un dédommagement, explique l’escroc. Vous devinez la suite : arnaque au digipass !  »

Lorsque les victimes ont leur digipass en main, les auteurs se connectent sur le site de la banque et débitent votre compte bancaire. «  Vos codes sont secrets et doivent le rester !  », rappelle régulièrement la police. Dernier conseil : si vous recevez un appel de ce genre, raccrochez tout de suite !

Vous avez été victime d’une arnaque : ce qu’il faut faire !

Si vous pensez avoir été victime d’une arnaque à la consommation, ou si vous soupçonnez une arnaque, vous pouvez signaler les faits en ligne via le Point de contact du SPF Économie. Vous devez également déposer une plainte auprès de la police.

Source > Rédaction en ligne libre > http://www.sudinfo.be

Les commentaires sont fermés.