Imprimer

HANNUT > L’AFFAIRE DES FAUX DIPLÔMES AU TRIBUNAL

Plus de 13 ans après les faits, l’affaire des faux diplômes d’aides-soignantes délivrés par l’ancienne école de promotion sociale de Hesbaye (Hannut) doit être examinée ce mercredi devant le tribunal correctionnel de Huy. L’ex- directeur, Daniel D., est poursuivi pour faux, usage de faux et détournement de subvention.

Depuis l’éclatement de l’affaire, en 2005, de l’eau a coulé sous les ponts. L’ancien directeur a pris sa retraite, poussé dans le dos par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Auparavant, il avait déjà écopé de sanctions administratives, suite notamment à son absence de collaboration avec le pouvoir de tutelle : son salaire avait été suspendu pendant plusieurs mois.

Quant à l’école de promotion sociale de Hesbaye, qui formait des aides-soignantes et des aides familiales, elle a évolué et n’existe plus sous la même forme.

Reste à savoir si des faux diplômes ont bel et bien été délivrés par l’établissement et si oui, que sont devenus ceux qui en ont bénéficié…

« Certains sont sans doute installés et ont fait carrière » commente l’une des parties civiles du dossier.

Daniel D., directeur de l’école de promotion sociale de Hesbaye est soupçonné d’avoir … La suite pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/242717

750 € d’inscription

C’est une ASBL bruxelloise qui leur donnait l’adresse hannutoise. ASBL qui leur faisait payer un droit d’inscription de 750 euros. Cette somme a peut-être été partagée par l’école de promotion hannutoise pour « services rendus ».

La Fédération Wallonie-Bruxelles et une ancienne professeure (également membre de la famille de l’ancien directeur) se … La suite pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/242717

Source > A.BT sur > http://huy-waremme.lameuse.be

L’article complet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 12/06/2018 ou en ligne au format .PDF pour les abonnés sur > http://journal.sudinfo.be/journal.php

Les commentaires sont fermés.