Imprimer

« LE HARCÈLEMENT TOUCHE UN ÉLÈVE SUR TROIS »

Que peuvent faire les écoles pour lutter contre ce fléau ?

C’est une question très vaste. Il faut savoir que le harcèlement touche un élève sur trois, soit comme harcelé, soit en tant que harceleur.

Les écoles ont plusieurs outils à leur disposition. D’abord, à titre préventif. L’enseignant doit, par exemple, éviter d’avoir un comportement stigmatisant. Il doit éviter de mettre en place tout ce qui peut montrer un élève du doigt. L’enseignant peut également travailler en amont avec les élèves. Dans certaines écoles, des « parrains » sont désignés. Il s’agit d’élèves de 4e, 5e et 6e années secondaires, qui sont les yeux et les oreilles des professeurs dans certains espaces comme les WC, les cours de récréation, etc.

Les enseignants sont-ils formés ?

Oui, notamment via l’université de la paix, qui offre des formations pour les professeurs. Ou encore via des cellules d’écoute et de prévention. Ce qui fonctionne assez bien dans certaines écoles, ce sont les cours de récréation où des espaces sont séparés en fonction des activités (jeux de balle, jeux de société, coins plus tranquilles pour papoter, etc). Cela permet d’éviter que certains élèves se retrouvent à l’écart.

Une solution existe-t-elle ?

Malheureusement, le harcèlement n’a rien de neuf… Avec les réseaux sociaux, les écoles sont de plus en plus démunies. Je regrette qu’il n’y ait, par exemple, pas de cours d’éducation aux médias. Nous le proposons au sein d’Enseignons.be, mais c’est laissé à l’appréciation de la direction de l’école. Les écoles doivent être beaucoup plus réactives et attentives. Elles doivent cesser de nier la réalité du harcèlement : aucune école ne peut dire que ça n’arrive pas chez elle. Quand les élèves ne veulent pas collaborer, il ne faut pas hésiter à déposer plainte avec l’accord des parents, mais il y a un grand nombre d’outils disponibles avant.

Animateur du site « Enseignons.be »

Un dossier complet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi26/04/2018

Les commentaires sont fermés.