Imprimer

HUY-WAREMME –HANNUT > EN 2017 > 320 MISSIONS DE L’HÉLICO MÉDICALISÉ

Rapide et adapté, il intervient autant chez nous qu’à Liège

Beaucoup s’inquiètent rapidement à la vue de l’hélicoptère médicalisé de Bra-sur-Lienne. Ce dernier, en 2017, est intervenu près de 320 fois en région de Huy-Waremme, autant qu’à Liège ou Verviers. Mais comment fait-on appel à lui, au final ?

Explications. 

C’est un constat : dès que l’hélicoptère médicalisé de Bra-sur-Lienne est aperçu au cœur d’un village, les réseaux sociaux s’affolent. Nombreux sont ceux qui s’inquiètent de la raison de sa présence. Et le pire est souvent imaginé. « On comprend que cela suscite des questions », introduit Olivier Lambert, porte-parole du Centre Médical Héliporté (CMH). « Ce n’est pas forcément tous les jours qu’on voit atterrir un hélicoptère dans le jardin de son voisin, par exemple. Et, effectivement, il y a souvent un contexte, au départ, annoncé comme suffisamment grave, qui nécessite son déplacement », poursuit-il.

Mais, comment fonctionne-t-il, finalement, cet appel à l’hélicoptère ? Déjà, ce dernier ne peut qu’être uniquement réquisitionné par le 112, dans le cadre de l’Aide Médicale Urgente.

« C’est un peu une sorte de mix entre une ambulance et un Smur. À savoir que la … La suite sur votre journal de ce samedi 14/04/2018

Niveau de gravité

« C’est le préposé à la centrale d’appels 112 qui doit catégoriser rapidement la situation pour laquelle la personne appelle. C’est-à-dire, qu’en posant des questions et obtenant un maximum de réponses, il doit définir le plus précisément possible le niveau de gravité de l’intervention. En fonction de cela, via un logiciel, … La suite sur votre journal de ce samedi 14/04/2018

Deux appareils

Chaque contexte est donc à analyser au cas par cas : « Deux situations d’apparence identiques vont parfois nécessiter une … La suite sur votre journal de ce samedi 14/04/2018

Le CMH dispose aujourd’hui de deux hélicoptères. Il n’y en a toutefois qu’un qui part en intervention, le second étant présent pour le remplacer en cas de maintenance ou de panne.

Source ED sur votre journal de ce samedi 14/04/2018 > Illustration > CMH

Les commentaires sont fermés.