Imprimer

HANNUT > IMAGERIE SATELLITE > ILS VEULENT RENDRE L’IMAGERIE SATELLITE « HAUTE DÉFINITION »

Ils veulent rendre l’imagerie satellite haute définition accessible

Le Baelenois Julien Demonty et le Hannutois Julien Tallineau partagent un projet un peu fou. Les deux ingénieurs civils, qui se sont rencontrés à l’université de Liège, souhaitent démocratiser l’imagerie satellite haute définition.

Pour ce faire, avec leur société Veoware, ils développent leur propre satellite, de la taille d’une machine à lessiver, qu’ils espèrent mettre en orbite d’ici 5 ans. 

L’imagerie satellite… ce terme ne vous dit probablement pas grand-chose. Pourtant cette technique qui consiste en la … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 08/03/2018

Les deux trentenaires, ingénieurs de formation, souhaitent en effet rendre l’imagerie satellite de haute définition accessible à tout un chacun malgré son coût exorbitant. « Les satellites d’imagerie sont très chers. Ils ont la taille d’un bus et volent à une altitude de 800 ou 1.000 kilomètres, ce qui est déjà très bas », explique Julien Demonty.

Pour démocratiser l’accès à ces images, la seule solution est d’en réduire le coût. « Pour diminuer les coûts, il faut … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 08/03/2018

… / … Ils planchent d’ailleurs sur une durée de vie de 7 ans. « En sachant que l’on voudrait créer une constellation de satellites tous… La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 08/03/2018

…/ … , le budget nécessaire devrait avoisiner les 100 millions d’euros », conclut le Baelenois qui espère que leur premier satellite pourra être mis sur orbite d’ici cinq ans.

Financement du projet … A lire dans votre journal ….

Source > Françoise PEIFFER sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 08/03/2018

L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/201378

Les commentaires sont fermés.