Imprimer

NOUVEAU PERMIS DE CONDUIRE EN WALLONIE = PRÈS DE 80% D’ÉCHECS AU THÉORIQUE

Toute la semaine prochaine, Sudpresse vous aide à réviser le code en vue de l’examen

Le principe de la faute grave a été réintroduit depuis le 1 er janvier à l’examen théorique du permis auto en Wallonie. Visiblement, les candidats n’étaient pas assez préparés, surtout dans la région de Lobbes où seulement un sur huit a réussi. 

 « Le taux moyen de réussite est de 20 % depuis la réforme du 1 er janvier. En 2017, nous tournions autour de 33-34 % », chiffre Virginia Li Puma d’AutoSécurité, l’organisme qui contrôle la majeure partie des centres d’examen de Wallonie. Chez AIBV, (les centres d’examen de Couillet, Braine-le-Comte et Mariembourg), le taux chute de 30,25 % en janvier 2017 à 23,78 % un an plus tard à la même période.

Chez AutoSécurité, la différence est encore plus forte si l’on compare avec le taux de réussite uniquement pour le mois de décembre 2017 : 39 %. Les candidats étaient alors déterminés à réussir pour ne pas devoir repasser après le changement de la loi. Dans les centres dépendant de cette entreprise, le retour de la faute grave, supprimée depuis le 15 septembre 2006, s’est accompagné d’un renouvellement des questions.

« À chaque fois que nous changeons de questionnaire, nous observons un recul du taux de réussite. Avec le temps, les gens connaissent les questions et cela devient pour certains un … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 14/02/2018

Source > Yannick Hallet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 14/02/2018

L’article au grand complet en ligne libre > http://huy-waremme.lameuse.be/191111

Écrire un commentaire

Optionnel