Imprimer

LES GRANDS PROCÈS DE 2018 POUR HUY-WAREMME-HANNUT

Meurtre de Chantal Humblet (Lens Saint Remy): l’affaire Médot (Huy) devrait être la première cour d’assises de cette année

Stéphane Médot (37) et Sabrina Joannes (40) ont vu leur détention confirmée, ce vendredi à la chambre du conseil de Huy. Leur procès devrait être le premier de 2018, à la cour d’assises de Liège. 

Stéphane Médot avait écopé d’un total de 15 années de prison avant de créer à Huy, fin 2012, une ASBL pour aider les jeunes à ne pas tomber dans la délinquance. Sabrina Joannes, installée à Hannut avec ses trois enfants, avait quant à elle réussi en 2005 ses tests au Selor pour devenir agent pénitentiaire. L’histoire d’amour entre le « repenti » et la gardienne de prison (alors en congé maladie) a fait des dégâts : elle lui avait expliqué que sa pédicure, Chantal Humblet, semblait avoir de l’argent. Le vol (commis le 31 mai 2016 à Lens-Saint-Remy) aurait mal tourné, a-t-il indiqué, et c’est pour faire cesser les cris de la quinquagénaire qu’il l’aurait étouffée, sans avoir planifié quoi que ce soit.

La Hannutoise soutient, quant à elle, qu’elle ignorait même, quand Stéphane Médot était revenu de chez sa pédicure, que celle-ci était morte.

Sabrina Joannes a été remise en liberté à quatre reprises par la chambre du conseil, mais la chambre des mises en accusation a, chaque fois, réformé cette décision. Il ne manquerait plus qu’une brève expertise, sollicitée par la défense de la quadragénaire, avant de clore ce dossier. Il devrait être renvoyé aux assises dans les tous prochains mois : il se dit même … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 08/01/2018

Le dossier Valentin également au programme … / … > … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 08/01/2018

Source > LWS sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 08/01/2018

L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/174220

Les commentaires sont fermés.