Imprimer

MONNAIES VIRTUELLES > 336 PLAINTES EN UN AN

Les dernières statistiques livrées par le ministre Peeters

Bitcoins, OctaCoins, Nanocoin, les monnaies virtuelles ont le vent en poupe, certainement la première citée.

Mais attention, tout ce qui brille n’est pas de l’or : depuis le lancement de son point de contact en octobre 2016, l’Inspection économique a reçu 336 signalements/plaintes relatifs aux monnaies virtuelles ou crypto-monnaies (chiffres arrêtés à la mi-septembre). « Pas de plaintes sur le bitcoin en tant que tel, mais parfois des escroqueries (comme des ransomware : on vous demande de payer pour débloquer votre ordinateur) où le consommateur doit payer avec des bitcoins », précise la porte-parole, Chantal De Pauw.

La FSMA, l’autorité des services et marchés financiers, a aussi un avis sur la question. « Sur l’année 2017, nous avons reçu jusqu’à présent une vingtaine de questions/plaintes de consommateurs qui portaient sur des monnaies virtuelles. Environ un quart concernait le bitcoin », précise son porte-parole.

« La FSMA m’a signalé avoir reçu 34 plaintes ou questions concernant les crypto-monnaies ou l’utilisation malhonnête de celles-ci pour … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 22/12/2017

Avertissements

« La FSMA et la Banque nationale ont publié des avertissements communs en 2014 et 2015, rappelant que les crypto-monnaies n’étaient pas une forme d’argent électronique, n’avaient aucune valeur de paiement légale et ne faisaient l’objet d’aucune surveillance financière », insiste … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 22/12/2017

Pyramides maudites

L’Inspection économique a reçu, rien que pour cette année, 17 plaintes concernant des systèmes à structure pyramidale. Le responsable est souvent établi à l’étranger.

Bref, soyez plus que jamais prudents si l’on vous propose des investissements trop beaux pour être vrais…

Source > Didier Swysen sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 22/12/2017

Les commentaires sont fermés.