Imprimer

MANIFESTATION NATIONALE CE MARDI 19 DÉCEMBRE

Voici la perturbation attendue dans les transports en commun

Le front commun syndical manifestera mardi contre la réforme des pensions initiée par le gouvernement syndical. Un rassemblement qui risque fort bien de perturber le quotidien des citoyens. Si le service de la Stib sera assuré normalement, le réseau des Tec sera perturbé.

L’incertitude reste de mise pour le trafic ferroviaire, la CGSP Cheminots ayant déposé un préavis de grève.

Le réseau des transports en commun en Wallonie s’attend à des perturbations mardi, certains agents des Tec participant à la manifestation. Le Tec du Brabant wallon annonce lundi que 90 % des services seront assurés. Dans le Hainaut, 40 % de la circulation sera assurée à Mons, 50 % dans le Borinage, 20 % dans le centre et 70 % dans le Hainaut occidental, selon les prévisions du Tec.

Le Tec de Charleroi renvoie vers sa page Facebook et Twitter où il informera les voyageurs des parcours supprimés tandis que des retards et/ou suppressions ne sont pas à exclure pour la région de Liège-Verviers. Quelques lignes sont d’ores et déjà supprimées pour le Tec de Namur/Luxembourg. Pour plus d’informations, les voyageurs sont invités à consulter le site www.infotec.be.

Du côté du rail, un préavis de grève a été déposé par la CGSP Cheminots, pour permettre à ses affiliés de manifester à Bruxelles. Un dépôt décrié par la SLFP Cheminots car il risque de mettre en péril le transport de certains manifestants qui comptaient sur le rail pour se rendre dans la capitale.

La SNCB précise qu’elle « espère réduire au maximum l’impact sur le trafic ferroviaire ». Elle a demandé aux « éventuels absents » de la prévenir « afin de prendre les mesures nécessaires » pour assurer la circulation. Par ailleurs, elle ajoute que « des mesures dans les gares, comme une fermeture temporaire de certains accès, pourraient être prises » à la demande des services de sécurité, à partir de 9h00 mardi et jusqu’à la fin de la manifestation (vers 15h00). Une forte affluence est aussi attendue dans les gares bruxelloises.

Pour la Stib, les trois syndicats – FGTB, CSC, CGSLB – ont certifié que le service serait assuré normalement afin de « transporter un maximum de manifestants ».

La circulation sur les routes sera également perturbée. Outre les usagers qui préféreront leur voiture à l’incertitude des transports en commun, de nombreux affiliés se rendront en cars à Bruxelles. « Juste pour la FGTB, on a prévu plus de 300 cars », signale M. Deprets.

Le trafic sur le trajet de la manifestation sera également dérangé. Le cortège, qui démarrera à 11h00, passera avenue Albert II, boulevard du Botanique, boulevards Pachéco/Berlaimont, boulevard de l’Empereur, rue des Alexiens, boulevard Maurice Lemonnier et boulevards du Midi/Poincaré.

Tous les secteurs, public et privé, ont été appelés à manifester, des perturbations sont ainsi possibles dans les administrations, les écoles, etc. L’enseignement provincial liégeois a pour sa part décidé d’annuler les examens prévus ce mardi par crainte des perturbations sur le réseau des bus, ce qui empêcherait les étudiants de se rendre dans leur école, comme nous vous l’annoncions ce matin. Cela concerne près de 9.000 élèves.

Source > Belga sur site libre > http://www.sudinfo.be/2016552

Commentaires

  • Le front commun syndical manifestera mardi contre la réforme des pensions initiée par le gouvernement syndical.
    ???

Les commentaires sont fermés.