Imprimer

HESBAYE – ZONE DE SECOURS > UNE CELLULE D’URGENCE POUR LES 13 ENTITÉS

Une 1ère en Belgique : un projet de « PlanU » commun, géré par des pompiers-experts brevetés 

Ce serait une 1 ère en Belgique : une cellule PlanU (Planification d’Urgence et gestion de crise) est en projet au sein de la zone de secours de Hesbaye. Des pompiers-experts déchargeraient donc les 13 communes hesbignonnes dans la gestion de cette pointilleuse tâche.

Une ambition accueillie positivement par les bourgmestres concernés. 

En cas de crise ou d’organisation de grands événements, chacune de nos communes doit être à même de pouvoir gérer la situation, via notamment un « PlanU », pour « Planification d’Urgence ». Il s’agit avant tout d’établir … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 15/12/2017

Mais nos communes ne sont pas forcément toutes égales face à ces devoirs, pour une question de moyens ou de temps notamment, mais d’effectifs aussi.

Il y a près de 2 ans, quand d’importantes chutes de neige se sont abattues sur la Hesbaye, provoquant de longues coupures de courant, les communes hesbignonnes et services de secours ont compris « que les situations de crises ne s’arrêtaient pas aux frontières de chaque entité, et que travailler ensemble s’avérait plus bénéfique »... / …

... / … 6 personnes engagées

Comprenez donc que ces devoirs ne seront désormais plus forcément gérés par des fonctionnaires mais plutôt des pompiers « experts » formés et brevetés en la matière. On évoque ici l’engagement de six personnes, « pour appuyer, voire décharger les communes d’une série de tâches ».

Ses rôles seront donc multiples. La cellule aura notamment pour objectif d’organiser des réunions de sécurité, des exercices de simulation d’urgence -et de les débriefer. Mais aussi de … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 15/12/2017

Lors de crises, mais pas que…

« En situation de crise, ce sont donc des experts qui coordonneront les tâches et conseilleront les bourgmestres dans leur gestion de l’urgence et des commodités à mettre en place », commente le major Duvivier, commandant de la zone de Hesbaye. « Ils pourront aussi offrir les outils nécessaires à la communication et mettre en place un … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 15/12/2017

Ce projet, qui en est actuellement à son stade embryonnaire, a été présenté aux bourgmestres des communes concernées, ce jeudi matin, lors du conseil de zone. Un accord de principe a été voté afin de permettre à la zone et au Collège de le peaufiner. Son mode de financement, notamment, doit encore être étudié. Il reviendrait toutefois, a priori, à un coût de 4,5 euros par habitant.

La majorité des mayeurs présents a salué la qualité de cette ambition, qui devrait être reçue comme « un soulagement » pour le personnel civil qualifié « PlanU », pour qui une telle responsabilité s’avère souvent être source d’un grand stress. Affaire à suivre, courant 2018….

Voici les 13 communes concernées : Berloz, Braives, Burdinne, Donceel, Faimes, Geer, Hannut, Lincent, Oreye, Remicourt, Verlaine, Waremme et Wasseiges.

AUTRE ARTICLE sur la page de votre journal :

De nouveaux pompiers spécialisés > Une équipe de lutte antipollution en 2018

Source > votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 15/12/2017

Illustration ED > Lors du conseil de la zone, les bourgmestres ont découvert, sous la pluie, 2 nouveaux véhicules: une camionnette et une ambulance.

L’article au grand complet pour les abonnés à l’édition digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/166410

Hannut en particulier

Les Bourgmestres des 13 communes ont pu découvrir les deux nouveaux véhicules pour notre zone de secours.

Notre nouvelle ambulance pour un montant de 126.000 €

Un véhicule "camionnette" qui servira pour les interventions « nids de guêpes », les transports de matériel en cas de tempête et d’inondation. Acquisition pour un montant de 26.000 €.

Deux véhicules qui viendront renforcer notre flotte.

Source > M. Douette sur FB

MAIS AUSSI …

> Un nouveau bâtiment à Hannut est prévu pour agrandir la caserne pour un budget de 675.000€. Pour rappel, ce dossier (actuellement en attente de l’aval de la Région wallonne) constitue en un agrandissement de l’actuelle caserne. S’y trouveront notamment les bureaux de l’administration, la direction et services assimilés mais aussi des lieux de réunion et une salle de sport.

> Du matériel informatique (des ordinateurs) pour 24.000€.

> Des panneaux photovoltaïques seront installés sur les toits des deux casernes afin de réduire les coûts d’électricité (75.000€).

> Des travaux au poste de Waremme seront opérés pour la somme de 65.000€. Il s’agit d’aménagements effectués dans les vestiaires, les sanitaires (« qui sont dans un état déplorable ») et la création de locaux.

> Des équipements pour les pompiers seront aussi achetés, en termes de protection individuelle mais aussi du matériel adéquat pour les interventions (appareils respiratoires, bodyguards, radios, etc.) pour 46.000 €.

Source > Complément d’article sur cette même page

Les commentaires sont fermés.