BRAIVES > L’ÉLEVAGE DE 25.000 POULETS ABANDONNÉ

L’agriculteur villois, Raphaël Bolly, laisse tomber son projet suite à la pétition des riverains.

Face aux vives critiques de la centaine de riverains et à la pétition qui circule, Raphaël Bolly a décidé de laisser tomber son projet d’exploiter un poulailler de 25 000 poulets de chair. Dépité, l’agriculteur se sent jugé sans avoir pu se défendre face à ses détracteurs.  

Voir notre publication d’hier sur ce blog > http://hannut.blogs.sudinfo.be/archive

Alors qu’il avait introduit une demande de permis unique pour la création d’un poulailler de 25.000 poulets de chair, ainsi qu’un hangar pour stocker les machines et les récoltes, dans les campagnes entre Ville-en-Hesbaye et Oteppe, Raphaël Bolly a décidé de laisser tomber son projet. En cause : de vives critiques et une pétition des riverains !

« Vendredi soir, il y a eu une réunion d’information organisée par les riverains à laquelle je n’étais même pas convié. Ces derniers ont critiqué le projet sans avoir pris connaissance du dossier. Sans compter les nombreuses dérives qui ont suivi sur les réseaux sociaux » , explique l’agriculteur villois, qui préfère en rester là car il sent que ce combat est perdu d’avance.

« Ce n’est pas de la lâcheté mais les contestataires ont bien fait comprendre qu’ils feraient tout pour que mon projet ne voit pas le jour. Jusqu’à aller au Conseil d’État. Je savais que certaines personnes seraient … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 21/11/2017

Source > Olivier Joie sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 21/11/2017 > Ou la version digitale .PDF > http://journal.sudinfo.be/journal.php

L’article complet en ligne pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/155956

Les commentaires sont fermés.