A BRAIVES, UNE DEMANDE DE PERMIS POUR 25.000 POULETS

« Sans ce projet, je suis à la rue »  

À Braives, c’est une demande de permis unique pour un poulailler industriel de 25.000 poulets d’engraissement qui a été introduite il y a un mois par Raphaël Bolly,un agriculteur de Ville-en-Hesbaye.

Il justifie sa demande par un besoin de diversification. « La ferme ainsi que les 2/3 de terres que nous louons viennent d’être vendus. Il ne me reste que 52 hectares de culture, c’est insuffisant pour vivre. »

Raphaël Bolly a donc introduit une demande pour un nouveau site d’exploitation dans les campagnes de Ville-en-Hesbaye. « Il regroupera deux hangars : le premier pour les machines et les récoltes, le second pour le poulailler ».

L’enquête publique est imminente. Elle démarrera dès que le dossier sera rentré de la Région wallonne. Anticipant ce retour, l’administration communale a déjà informé les riverains du projet.

L’ambition des autorités est de  … La Suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 20/11/2017

… / … Ce vendredi soir, à l’initiative de quelques-uns, une assemblée citoyenne s’est tenue à la salle de l’Amitié Villoise. Selon Michel Hellas, porte-parole des riverains, entre 80 et 100 personnes y ont assisté. « La majorité de ceux qui étaient présents est défavorable au projet.

… / … Une pétition circule actuellement à Ciplet et Ville-en-Hesbaye. « Ce lundi, nous demanderons à rencontrer le bourgmestre ».

Jean-Charles Bolly, le père de Raphaël et ancien échevin de Braives, regrette cette … La Suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 20/11/2017

 « En septembre 2018, au plus tartd, je dois avoir quitté la ferme de Ville-en-Hesbaye. Si je ne peux pas construire, je suis à la rue, sans boulot et donc, sans argent. »

Source > Marie-Claire Gillet > Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 20/11/2017 ou en .PDF pour les abonnés > http://journal.sudinfo.be/journal.php

L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/155412

Les commentaires sont fermés.