PUBLICATION DU FOREM > EMPLOI > 47 MÉTIERS MANQUENT DE BRAS EN WALLONIE

Au total, 80 métiers sont qualifiés de «critiques»

En Wallonie, ce sont 47 métiers qui sont considérés en pénurie par le Forem. L’étude mise en ligne par l’office wallon de l’emploi est utile à plus d’un titre : pour les jeunes, leurs parents, mais aussi les décideurs. 

FOREM_0.jpgLe Forem vient tout juste de publier sa traditionnelle étude sur les métiers et fonctions en pénurie.

Une publication qui réserve quelques surprises. Par exemple, le métier le plus « en pénurie », c’est-à-dire où la demande de travailleurs est la moins rencontrée par rapport au nombre d’employés disponibles, est maître d’hôtel.

Dans sa publication, le Forem précise la nuance entre métier « en pénurie » et fonctions critiques. Dans ces dernières, on trouve des professions où le nombre de candidats est suffisant par rapport à la demande, mais où la qualification, l’expérience sont jugés insuffisants. Ou, comme le dit le Forem, « lorsque les offres d’emploi sont moins facilement satisfaites ou que cela prend plus de temps pour l’employeur ». La difficulté de recrutement peut aussi être liée à des problèmes de mobilité ou de connaissance des langues.

Un peu de tout

Dans sa dernière livraison, le Forem identifie 80 métiers critiques, parmi lesquels 47 sont en pénurie. À noter que parmi ces professions, on ne trouvera pas celles liées à l’enseignement, qui font l’objet d’études séparées. On sait toutefois qu’il manque de professeurs dans une série de disciplines, comme le français, les maths, les sciences, les langues, l’éducation physique.

Mais revenons aux 46 métiers en pénurie. Sans les … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 02/10/2017

Orientation

L’intérêt de ce genre de listes de métiers est divers. Il est intéressant pour les jeunes et leurs parents ne sachant pas encore trop bien vers quoi s’orienter. Pour certaines professions, la question du type d’étude peut aussi se … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 02/10/2017

Source > B.J. sur > votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 02/10/2017

Les commentaires sont fermés.