Imprimer

HANNUT - COOPÉRATION MULTIDISCIPLINAIRE > UN ATTENTAT À L’ANCIEN HOME LORIERS (PHOTOS & VIDEOS)

Ce mercredi, l’ancien home Loriers de Crehen s’est transformé en ambassade de France, le temps d’un exercice mené par le 4e Bataillon de Génie d’Amay, appuyé par la police de Hesbaye Ouest et les pompiers de Hesbaye.

Cet exercice de grande ampleur simulait une attaque terroriste. Il a permis à ces trois forces de coordonner leurs actions et communications, pour être mieux préparées à un potentiel réel attentat.  

Un déploiement impressionnant de militaires, policiers et pompiers a pris possession ce mercredi de l’ancien home Loriers de Crehen et de la rue de Wasseiges, un quartier d’ordinaire tranquille. Invités à ne pas quitter le trottoir d’en face, les … … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 28/12/2017

B9713324787Z.1_20170927200839_000+G2Q9S8TAP.1-0.jpgPour l’occasion, le home Loriers est devenu, le temps d’un après-midi, l’ambassade de France, où travaillent une série d’employés. D’abord, un char du 4e Génie arrive sur les lieux pour les sécuriser, suite à un appel de la police. « On ne sait pas pourquoi, comme dans la réalité. On vérifie que le site est sans danger », commente l’adjudant Michel Peeters, officier communication du 4e Génie. Alors que les soldats ne détectent rien d’anormal, un VW Caddy déboule à toute vitesse devant l’entrée. Deux hommes en sortent. L’un d’eux, armé, crie Allahu akbar et tire en l’air. La réaction des militaires ne se fait pas attendre: le terroriste est abattu d’un tir de balles et s’effondre par terre. Son compère est quant à lui maîtrisé avant de pouvoir sortir du véhicule. Une intervention efficace des militaires, donc. Toutefois, pour pouvoir poursuivre le scénario prévu, le deuxième terroriste, muni d’une ceinture d’explosifs, entre dans l’ambassade, grimpe au deuxième étage et se fait exploser. Les militaires pénètrent à leur tour dans le bâtiment et font … … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 28/12/2017

L’attentat suicide provoque un début d’incendie, dont les signes sont visibles aux fenêtres du deuxièmeB9713324787Z.1_20170927200839_000+GTH9S8CTV.1-0.jpg étage : d’épaisses fumées s’en dégagent (en fait simulées par les pompiers à l’aide d’un appareil ad hoc).

C’est au tour de la police Hesbaye-Ouest d’intervenir. Ses hommes, appuyés des Géniaques, sécurisent le bâtiment. Les policiers protègent et interrogent également les témoins de l’attaque. C’est la police qui donnera, in fine, le feu vert aux pompiers de Hesbaye, une fois le … … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 28/12/2017

Cet exercice a mobilisé 120 militaires du 4e Génie, dans ses cinq composantes: Etat-major et services, le Génie para-commando, le Génie de combat, la compagnie construction et le CBRN (Nucléaire, Bactériologique, Radiologique et Chimique).

Source > Annick Govaers sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 28/12/2017

Mais aussi le Journal .PDF en ligne > http://journal.sudinfo.be/journal.php

TROIS autres articles connexes sur votre journal :

Le commandant des pompiers de Hesbaye  > « On en tire beaucoup d’enseignements » 

Le directeur des opérations de la police « La police a le leadership dans ce cas »  

En même temps, à quelques kilomètres « Un crash d’avion militaire avec munitions à Avernas « 

L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/132197

L’article succin en ligne & les 2 VIDEOS > > http://www.sudinfo.be/1947085

Vidéo 1 > http://www.dailymotion.com/video/x6288pv

Vidéo explicative 2 > http://www.dailymotion.com/video/x628bjh

Les commentaires sont fermés.