HANNUT > BUDGET EN BONI D’UN MILLION : L’IMPOT SUR LES PERSONNES PHYSIQUE DIMINUE !

Ce jeudi, la majorité MR-PS va proposer une baisse de l’IPP qui passera à 8,5 % (contre 8,8 %)

À Hannut, c’est ce jeudi que sera voté le budget 2017. Il se clôture avec un boni de plus d’un million d’euros (1.038.239 euros très exactement). Cette excellente santé financière a amené le Collège à modifier l’impôt sur les personnes physiques (IPP)… pourtant voté il y a deux mois. En 2017, son taux passera de 8,8 % à 8,5 %.

Une baisse des impôts à deux ans du scrutin, certains y verront une manœuvre pré-électorale. La majorité s’en défend.

Ce mardi, lors de la conférence de presse de présentation du budget 2017, qui sera voté ce jeudi en séance publique, l’échevin des finances Olivier Leclercq (MR) a justifié cette mesure par un contexte budgétaire très favorable.

« Depuis 2000, la population à Hannut est en constante augmentation. En 16 ans, nous sommes passés d’un peu moins de 13.000 habitants à plus de 16.000 habitants. Cette augmentation va naturellement de pair avec une croissance des recettes IPP et PI (précompte immobilier). »

Pour l’échevin, cette hausse des recettes fiscales conjuguée à une dépense stable des dépenses par habitant (évalué à 1.122 euros/habitant) a ainsi permis de dégager un boni de plus d’un million d’euros.

« Cette stabilité des dépenses a notamment été possible grâce à différentes mesures », a reconnu l’échevin qui en a cité quelques-unes. Parmi celles-ci, épinglons, la réforme des services de secours « qui nous a permis de partager les coûts sur l’ensemble de la zone. Dans le passé, nous étions seuls à les supporter » ; et le transfert des Titres Services vers un partenaire privé.

Pour la majorité, au vu de ces bons résultats budgétaires, « il nous semblait logique de ristourner cette bonne gestion vers le citoyen », a déclaré le bourgmestre Manu Douette pour justifier la modification du taux de l’IPP qui sera proposée ce jeudi au conseil communal.

En 2017, la majorité souhaite faire passer le taux des additionnels à l’IPP de 8,8 % à 8,5 %, soit une économie estimée de 30 à 120 euros par ménage, par an. « Hannut se rapproche ainsi de la moyenne de l’arrondissement et même des petites villes en Wallonie qui est de 8,34 % « , a commenté l’échevin Leclercq.

Cette baisse d’impôt représente une réduction de plus de 205.000 euros dès … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 30/11/2016

On verra ce jeudi ce que pense l’opposition Écolo et cdH de cette mesure très populaire

Source > MARIE-CLAIRE GILLET dans votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 30/11/2016

Écrire un commentaire

Optionnel