TALENTUM MONS: « DELA » RECRUTE

2370142548.jpg

En tant que sales manager chez DELA, Wendy Simonet dirige le team de conseillers indépendants. 

Elle témoigne ici des fondamentaux de ce job: «Être à l’écoute et consacrer du temps à ses clients. En assurance obsèques, l’empathie est notre meilleur atout.» 

«DELA n’est pas une compagnie d’assurance classique. En tant que spécialistes obsèques, nous offrons notre soutien dans tous les aspects qu’implique un décès. Nos conseillers indépendants sont  indispensables pour faire connaître tous les avantages d’une bonne assurance obsèques. Actuellement, seuls 15% de la population dispose d’une assurance obsèques. Cela montre notre potentiel de croissance… C’est donc un job d’avenir qui vous garantit des revenus stables en rapport avec vos objectifs de vente. Des objectifs réalistes que nous déterminons d’ailleurs ensemble.»

> Comment savoir si on est fait pour ce job? Une assurance obsèques est un produit particulier…

«Les gens souscrivent une assurance obsèques parce que vous les avez bien informés et que vous leur avez fait prendre conscience des avantages et de la protection qu’ils offrent ainsi à leur famille. Notre job est de les convaincre de prendre une assurance qui finalement bénéficiera à leurs proches. Pas simple, mais beau. Nous ne sommes clairement pas dans le hard selling. En cas de décès, DELA verse bien entendu le montant assuré, mais notre engagement va bien plus loin. Un conseiller prend soin des proches et les aide dans leurs démarches administratives et pratiques... aider concrètement les personnes touchées par un décès, c’est la force de DELA.

Voyez nos valeurs d’entreprise: Véritable, Impliqué et Entreprenant. DELA fait partie d’une coopérative dont le nom complet est Draagt Elkanders Lasten. Nos assurés partagent également nos profits.»

> En tant qu’indépendant, peut-on compter sur du coaching et de l’accompagnement? 

«Oui, et intensif en plus! Nous faisons tout pour vous impliquer vraiment dans notre culture d’entreprise. Informer, sensibiliser, écouter... sont des compétences spécifiques auxquelles DELA accorde beaucoup d’attention. Votre première semaine de théorie est complétée par un coaching sur le terrain avec un chef d’équipe qui vous suit pendant trois mois. Certains conseillers accompagnent également les nouveaux candidats. Ils sont nombreux, même après plus de dix ans de pratique, à aimer leur job et à prendre plaisir à partager leur savoir-faire.»

> A supposer que le job me convienne, pourquoi vouloir devenir conseiller indépendant?

«Pour donner une nouvelle orientation à votre carrière ou pour développer une activité complémentaire. Parmi nos conseillers, on trouve des entrepreneurs, des employés, des enseignants, des prestataires de soins, des travailleurs sociaux...

Tout ce dont vous avez besoin c’est (au minimum) un diplôme A2, une voiture et un permis de conduire. Votre chef d’équipe vous offre un support commercial et administratif et nous sommes toujours à vos côtés dans les moments plus difficiles. Pour le reste, vous organisez vous-même vos rendez-vous et vous menez vos visites en toute autonomie. Vous bénéficiez donc du meilleur des deux mondes. Et cela dans une société où les gens croient en ce qu’ils font et en sont fiers.» 

À NOTER Les conseillers indépendants de DELA vous disent tout sur www.3jobsen1.be

Les commentaires sont fermés.