Imprimer

COMMENT PERD-ON SON TEMPS AU BUREAU EN 2014 ? … BON A SAVOIR !

shutterstock_181675487b.jpg

Les employés ne sont pas des machines.

Vous aussi, vous passez sans doute quelques minutes par jour à jouer à Candy Crush ou à espionner vos amis sur Facebook au lieu de faire ce que vous êtes sensé faire : travailler. Quelques minutes ? Ou plutôt quelques heures ?

Le site américain salary.com a sondé 750 lecteurs au sujet de leurs habitudes en termes de perte de temps au bureau. Voici les résultats de l’enquête !

Première information : la procrastination grimpe en flèche. L’année passée, 69 % des salariés admettaient perdre chaque jour du temps au bureau. En 2014, le chiffre est monté à 89 %. Décomplexés, les travailleurs ? Voici combien de temps ils perdent en moyenne:

  • 31 % gaspillent 30 minutes par jour environ
  • 31 % gaspillent 1 heure par jour
  • 16 % gaspillent 2 heures par jour
  • 6 % gaspillent 3 heures par jour
  • 4 % gaspillent plus de 4 heures par jour

Où perd-on son temps ?

Chacun ses préférences... 24 % des sondés pointent Google comme le responsable principal de leurs pertes de temps. Facebook est deuxième, avec 23 %. Viennent ensuite :

  • 14 % Linkedin
  • 7 % yahoo
  • 2 % Amazon
  • 2 % Youtube
  • 2 % ESPN (télévision spécialisée en sport)
  • 1% Pinterest, Twitter, Craiglist

Qui perd le plus son temps ?

Les représentants de la génération Y sont souvent décrits comme étant de grands procrastinateurs… Pourtant, les statistiques sont très serrées en la matière. Voici les tranches de la population qui perdent du temps chaque jour :

  • 91 % des 18-25 ans
  • 95 % des 26-32 ans
  • 92 % des 33-39 ans
  • 90 % des 40-50 ans
  • 85 % des 51-60 ans
  • 78 % des plus de 60 ans

Les hommes perdent un peu plus de temps que les femmes (91 % contre 87 %) mais les femmes passent plus de temps sur Facebook que les hommes (27 % contre 17 %).

Pourquoi perd-on son temps ?

Curieusement, parce les travailleurs pensent majoritairement que cela les rend plus proactifs ! Mais ce n'est pas tout :

  • 53 % des sondés pensent que de petites pauses peuvent réellement augmenter la productivité ;
  • 20 % ne s’intéressent plus assez à leur job pour y accorder toute leur attention ;
  • 8 % invoquent le manque de motivation ;
  • 7 % sont insatisfaits de leur travail ;
  • 2 % estiment ne pas être payés assez.

Donc beaucoup perdent aussi leur temps au travail simplement parce que celui-ci les ennuie. Attention, le syndrome du bore-out n’est pas loin…

Source & Texte: Magali Henrard via > http://www.references.be

Les commentaires sont fermés.