• DES VACANCES DE CARNAVAL CHARGÉES À LA MAISON DES JEUNES DE HANNUT

    mardi_gras copy.jpg

    1. Ateliers ouverts à tous 

    MARDI 04 mars : JOURNEE CARNAVAL 

    MDJ carnav.jpg

    Journée Carnaval : jeux divers et variés – chorégraphies amusantes et entraînantes – défilé et élection du plus beau costume pour les enfants de 6 à 18 ans.

    L’équipe d’animation de la Maison des Jeunes de Hannut vous propose la cinquième édition de son traditionnel Carnaval à Avernas-le-Bauduin et invite le public à venir partager ensemble des moments inoubliables, conviviaux et chaleureux. Alors prépare ton costume, tes accessoires, ton maquillage et n’oublie surtout pas ta bonne humeur! 

    • Le Mardi 4 mars de 14h à 17h à la Maison des Jeunes de Hannut
    • (1 Rue Withofs – 4280 Avernas-le-Bauduin)
    • Prix : Gratuit – goûter offert
    • Infos et contact : Najah Cheick (0477/50 .75.15) – mdjhannut@hli.be 

    JEUDI 06 et VENDREDI 07 mars : STAGE DE DANSE 

    Mini-stages intergénérationnels de Danse Orientale 

    Echauffement et prise de contact avec son corps et avec le groupe à travers divers exercices. Apprentissage des pas de base pour les débutantes et perfectionnement pour les plus avancées. Apprentissage de l’utilisation du bâton pour la danse Saïdi avec une petite chorégraphie.

    • Jeudi 06 mars de 14h à 17h30 à la Maison des Jeunes de Hannut
    • (1 Rue Withofs – 4280 Avernas-le-Bauduin)
    • Vendredi 07 mars de 14h à 17h30 à la Maison des Jeunes de Braives
    • (20 Chemin du via - 4260 Braives)

    Apporter : Une tenue décontractée, une collation et une bouteille d’eau, un foulard médaillé

    Prix : 5€ par jour. Inscription souhaitée. 

    Infos et contact :Pour Hannut - Najah Cheick (0477/50 .75.15) – mdjhannut@hli.be  

    Pour Braives - Charlotte Colsoul (0495/79.58.46) - mdjbraives@gmail.com 

    VENDREDI 07 mars : Aide Permis de conduire 

    Aide et préparation à la réussite du permis de conduire théorique (âge minimum : 17 ans) 

    Viens étudier ton permis de conduire en groupe. Nous testerons tes connaissances et répondrons à tes questions.  

    • Vendredi 07 mars de 13h à 15h30 à la Maison des Jeunes de Hannut
    • (1 Rue Withofs – 4280 Avernas-le-Bauduin)
    • Prix : Gratuit
    • Infos et contact : Charlotte Colsoul (0495/79.58.46) - colsoulcharlotte@yahoo.fr 

    MERCREDI 05 mars et SAMEDI 08 mars : Ateliers MAO 

    Les différents points abordés seront: explication de ce qu'est le signal MIDI, comment enregistrer, arranger et mixer ses propres morceaux, etc...  

    Tout ceci via des programmes d'édition et d'échantillonnage. 

    • Mercredi 05 mars de 10h à 12h à la Maison des Jeunes de Hannut
    • (1 Rue Withofs – 4280 Avernas-le-Bauduin)
    • Samedi 08 mars de 10h à 12h à la Maison des Jeunes de Hannut
    • (1 Rue Withofs – 4280 Avernas-le-Bauduin)
    • Prix : 8€ - Inscription souhaitée.
    • Infos et contact : Pierre Mottet (0496/29.89.36) – info@teenagerockteam.be 

    2) Ateliers réservés aux membres   Teenage Rock Team 

    MERCREDI 05 mars : Ateliers Pédales/son 

    Apprenez à trouver votre son ! Comment régler votre ampli, explicatif et démonstration des différents types d’effets, pédales, etc

    • Mercredi 05 mars de 12h30 à 14h30 à la Maison des Jeunes de Hannut
    • (1 Rue Withofs – 4280 Avernas-le-Bauduin)
    • Prix : 8€ - Inscription souhaitée.
    • Infos et contact : Pierre Mottet (0496/29.89.36) – info@teenagerockteam.be

    MERCREDI 05 mars : Ateliers sonorisation 

    Initiation à la sonorisation pour les musiciens

    Découvrez de quoi est composé un système de sonorisation. Quel chemin va parcourir le signal de votre instrument aux haut-parleurs ainsi que le câblage utilisé et le traitement du son.  

    • Mercredi 05 mars de 14h30 à 16h30 à la Maison des Jeunes de Hannut
    • (1 Rue Withofs – 4280 Avernas-le-Bauduin)
    • Prix : 8€ - Inscription souhaitée.
    • Infos et contact : Pierre Mottet (0496/29.89.36) – info@teenagerockteam.be 

    VENDREDI 07 mars et SAMEDI 08 mars : Atelier renfort coaching

    Cours supplémentaires destinés aux groupes de coaching de la TRT

    • Vendredi 07 mars et samedi 08 mars de 12h30 à 14h30, de 14h30 à 16h30 et de 16h30 à 18h30 à la Maison des Jeunes de Hannut (1 Rue Withofs – 4280 Avernas-le-Bauduin)
    • Prix : 8€ - Inscription souhaitée.
    • Infos et contact : Pierre Mottet (0496/29.89.36) – info@teenagerockteam.be

    Pour toutes les activités, la Carte de Membre est obligatoire. > Celle-ci est disponible auprès des animateurs (3€/an).

    Présentation de le MDJ à télécharger > Présentation Maison des Jeunes Hannut 2014-1.pdf

  • A VENIR > LE GROUPE “FIVE BLUE SUEDE SHOES” EN CONCERT À ABOLENS (HANNUT)

    1623638_810580512301590_386589685_n.jpg

    Bonne nouvelle, le groupe Five Blue Suede Shoes sera en concert le vendredi 07 mars à 20h à la Ferme du Marais  > Site > http://www.traiteurdumarais.be

    Rue du marais 7 à Abolens (Hannut) Nous vous attendons afin de passer une soirée cool tous ensembles

    Source > A.R.

  • VOICI LA NOUVELLE CARTE DE LA PAUVRETÉ, COMMUNE PAR COMMUNE > +23% en Wallonie et à Bruxelles

    Projet3.jpg

    La commune de Hannut comptait, par mois, en 2013, une moyenne de 95 personnes recevant le minimex

    Voilà un bilan dont, à trois mois désormais des élections du 25 mai, le gouvernement Di Rupo se serait bien passé.

    Il concerne la pauvreté en Belgique. Ou plus exactement le nombre de citoyens qui dépendent du minimex, qu’on appelle désormais poliment le « revenu d’intégration sociale » (RIS). Et ce bilan est reparti nettement à la hausse, en 2013, après deux années de relative stabilisation.

    Les constats qui suivent se basent sur les chiffres, tout chauds, calculés par le SPP Intégration sociale.

    Au niveau des régions, Bruxelles arrive largement en tête, avec 4,8 % de minimexés en plus (28.677). Derrière, le phénomène est neuf : la Flandre paie le prix cash de ses restructurations à la pelle. En 2013, ses minimexés ont augmenté de 2,8 % (23.876), contre 2,5 % pour la Wallonie même si celle-ci bat toujours – et de loin – tous les records avec 45.848 minimexés pris en charge, soit à elle seule un peu moins de la moitié de l’ensemble du pays.

    L’année 2013 est donc un très mauvais cru pour la pauvreté, après deux années de relative stabilisation. En 2012, le nombre moyen de minimexés n’avait augmenté que de 0,5 %, se permettant même le luxe de diminuer de 0,8 % en 2011.

    L’analyse, les cartes et les chiffres sont à découvrir dans notre journal numérique.

    Nombre moyen de personnes recevant le minimex, par mois, en 2013

    La carte interactive > ICI

    • Jaune: de 0 à 50
    • Vert: de 50 à 100
    • Bleu: de 100 à 1000
    • Rouge: plus de 1000

    Source > Christian Carpentier sur > http://www.sudinfo.be/946086

  • 10 SIGNES QUI MONTRENT QUE VOUS ETES UN MAUVAIS EMPLOYE

    shutterstock_93339844b.jpg

    La confiance en soi est un atout important pour votre carrière.

    Le narcissisme peut en revanche vous faire passer pour le collègue détestable de la boîte.

    Si vous avez un sens aigu de l’amour-propre ou que vous ignorez simplement la façon dont vous perçoit votre boss et vos collègues, vous pourriez être en train de vous aliéner votre équipe sans même vous en rendre compte.

    Vous voulez savoir si vous êtes la bête noire du bureau ? Jetez un œil à cette liste :

    1. Vous êtes toujours en retard

    Vous êtes peut-être un peu lent(e) le matin. Ou la file que vous devez faire pour votre sandwich à midi vous met toujours 10 en retard. Ou des coups de fil importants se glissent toujours juste avant vos réunions. Quelle que soient vos raisons, vous ne redorerez pas votre image en rationnalisant votre défaut chronique. Votre mauvaise gestion du temps vous fera passer aux yeux de votre boss pour quelqu’un d’égoïste, d’irrespectueux, de non fiable et de désorganisé.

    2. Vous vous trouvez toujours des excuses

    Vos collègues et votre boss vous en tiendront rigueur, si les excuses que vous avancez en vue d’éviter de faire quelque chose sont plus nombreuses que les choses que vous faites réellement. Si vous êtes confronté(e) à des problèmes insolubles au cours de la journée, avertissez immédiatement votre boss ou vos collègues et soyez honnête.

    TWEET > Les employé(e)s arrogant(e)s qui ne respectent pas leur hiérarchie ne font pas long feu

    3. Vous vous plaignez des tâches imprévues

    Personne n’aime la surprise d’un travail supplémentaire à effectuer à la dernière minute. Mais si vous exprimez régulièrement votre frustration en maugréant ou en refusant explicitement certaines tâches, vous serez étiqueté(e) comme quelqu’un dénué(e) d’éthique professionnelle.

    4. Vous adorez participer aux ragots

    Il peut être tentant de partager des anecdotes croustillantes au sujet de vos collègues ou de vous plaindre de vos problèmes personnels et de trouver des oreilles compatissantes. Mais au bout d’un certain temps, les rumeurs et les plaintes vous seront associées et vous perdrez l’estime de vos pairs.

    5. Vous êtes persuadé(e) d’être la personne la plus intelligente du bureau

    Admettons que vous êtes aussi brillant(e) que vous vouliez le croire : vous faites quand même partie d’une équipe. Et les employé(e)s arrogant(e)s qui ne respectent pas leur hiérarchie ne font pas long feu.

    6. Vous ne croyez pas à la mission et aux valeurs de votre entreprise

    Si vous faites souvent des remarques sarcastiques à propos des valeurs défendues par votre employeur, vos collègues auront probablement du mal à faire confiance en vos décisions. Si vous vous distinguez de votre société, votre employeur pourrait suivre votre mouvement et s’éloigner de vous à son tour.

    7. Vous êtes visiblement moins productif(/ve) que vos collègues

    Si votre patron(ne) a l’air de passer plus de temps avec vous qu’avec vos collègues et que ces collègues doivent constamment vous assister, votre employeur pourrait en venir à la conclusion qu’essayer d’améliorer votre performance est finalement une perte de temps et d’argent.

    8. Vos collègues n’aiment manifestement pas travailler avec vous

    Si vous remarquez que vos collègues évitent le contact visuel avec vous ou sont mal à l’aise quand ils doivent travailler sur un projet à vos côtés, c’est peut-être parce qu’ils vous craignent ou qu’ils vous cataloguent comme un(e) mauvais(e) coéquipier(e). Si vous êtes trop agressif(/ve) ou que vous mettez trop la pression à vos collègues, vous serez rapidement perçu(e) comme un(e) loup(/ve) solitaire avec qui personne ne veut avoir à faire.

    9. Vous vous excusez régulièrement auprès de vos clients

    Tout le monde fait des erreurs. Mais si vos clients sont souvent insatisfaits de votre travail et que vous avez à vous excuser trop souvent, votre employeur commencera à vous percevoir comme un danger pour son entreprise.

    10. Vous n’acceptez pas la contrariété

    Si vous continuez à défendre vos idées, seul(e) envers et contre tous, vous serez progressivement vu(e) comme un(e) trouble-fête. Parfois, vous devez faire des concessions pour le bien de l’équipe.

    Source > Business Insider via > http://www.references.be

  • CE SAMEDI 01 MARS GRAND CONCOURS DE BELOTTE AUX CAVES DE HESBAYE (HANNUT)

    Belotte.jpg

  • 25° BOURSE-EXPO AUX MINÉRAUX, FOSSILES ET BIJOUX > HANNUT 2014

    Affiche_20_2013_20Hannut.jpg

    2014 Année Internationale de la Christallographie  > Exposition 'Au coeur du cristal"

    Dimanche 2 Mars 2014 de 10h à 18 h.

    Avec la collaboration de :

    L’ Université de Liège (ULG), l'Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique "I.R.S.N.B. Bruxelles", Le Musée national d'histoire naturelle au Luxembourg, ainsi que d'autres clubs belges et collectionneurs privés.

    Renseignements

    Participez à notre jeu gratuit "Devinez mon poids" Gratis spel: " Door het gewicht te raden"

    Marché couvert, rue des Combattants 1 à 4280 Hannut > Entrée et parking gratuits

    Site WEB: www.champ-hannut.be

    Bourses minéraux et fossiles en Belgique 2014

  • LA FOLLE « A-VENT-URE » DE LA REGION WALLONNE (Le mot de Bruno Heureux

    2014 02 08  Photo Eoliennes non.jpg

                    Le 17 février dernier, j’ai assisté à une réunion d’information sur le nouveau projet Tecteo d’installation d’un parc d’éoliennes dans la campagne entre Thisnes, Merdorp et Wansin. Voici le résumé de cette soirée.

                    Vu les coups de théâtre successifs, développés ci-dessous, provoqués par le ministre wallon responsable (?) des décisions ultimes en la matière, les dirigeants hannutois sont amenés à animer eux-mêmes cette rencontre suite au désistement inopiné des autorités régionales wallonnes et de Tecteo. Preuves à l’appui, l’équipe du bourgmestre Hervé Jamar constate que, dans ce dossier brûlant, la Région wallonne ne respecte pas les règles les plus élémentaires de la démocratie. Elle en informe la population locale ; et, à l’issue d’un « questions-réponses » très intéressant, les participants sortent de la réunion avec une conviction alarmante : « NOUS NE SOMMES PLUS DANS UN  ETAT DE DROIT ».

                    En effet, la Région wallonne semble vouloir octroyer, au pas de charge, le permis autorisant le promoteur TECTEO à réaliser le projet évoqué ci-dessus. Pour ce faire, elle emploie les grands moyens. Moyens légaux ? De nombreux experts juristes en doutent. Moyens démocratiques ? Pour le bon peuple, la réponse est négative car la méthode utilisée par la Région ressemble fort aux diktats de régimes totalitaires. Et on les comprend, ces personnes choquées par les errements et revirements successifs du ministre écolo Henry :

    • le 6 février 2013, le ministre refuse d'octroyer le permis au promoteur TECTEO sur base des avis négatifs fondés, motivés de son administration et de différentes instances consultées ;
    • le 20 novembre 2013, le ministre retire son refus de permis, du jamais vu sur le plan administratif ;
    • le 20 janvier 2014,  une lettre recommandée de la Région wallonne enjoint à la Commune de Hannut d'organiser une enquête publique ; ce que les autorités communales hannutoises font en procédant un affichage le 27/01/2014 et en prévoyant la réunion du 17 février dernier :
    • le 14 février  2014, à 16h24, par un courriel adressé à la Commune de Hannut, suivi, plus tard, d’un pli recommandé,  la Région wallonne se rétracte et fait savoir que l'enquête publique n'est pas nécessaire !!!

                    C’est suite à cette dernière péripétie, que le promoteur TECTEO refuse de se rendre à la séance d'information du 17 février à Thisnes ; ce faisant, il ne laisse pas d’autre solution aux responsables communaux hannutois que de prendre le relais et d’informer la population des derniers rebondissements dans le dossier concerné.

                    Par ces deux revirements du 20/11/2013 et du 14/02/2014, le ministre montre clairement qu’il veut gagner du temps au mépris de l’avis des populations concernées. Mises au pied du mur et vu l’urgence, les autorités hannutoises se réunissent en Collège communal le soir même de la séance d'information pour apporter illico une réaction énergique et appropriée aux coups de force du ministre ; elles décident unanimement d’utiliser l’ensemble des procédures, mesures et moyens légaux face au comportement inadmissible et non démocratique du ministre écolo.

                    Dans l’immédiat, toute la population hannutoise et des environs est invitée à exprimer son avis dans les plus brefs délais et à le transmettre à l’administration communale de Hannut, qui les fera suivre à la Région wallonne : adresse électronique : urbanisme@hannut.be ; n° de fax : 019/51 93 55 ; adresse postale : rue de Landen, 23 à 4280 Hannut.Pas de grande littérature mais une simple signature au bas de la pétition

                    Merci de votre soutien dans une lutte où la démocratie locale est en jeu !

    Sites à consulter > http://www.thisnes.be/windforcountry/

    Source & texte > Bruno Heureux.

  • UNE HANNUTOISE DE 91 ANS A PU RÉCUPÉRER SES BIENS GRÂCE AU COURAGE DE BENOÎT DAMAS

    1251280459_B972097021Z_1_20140225081130_000_G5E20TOFA_1-0.jpg

    Benoît est un héros: il a récupéré le sac à main d'une dame de 91 ans victime d'un "vol à l'arraché"

    Une hannutoise de 91 ans a pu récupérer ses biens grâce au courage de Benoît Damas, 35 ans. Une délinquante lui avait arraché son sac à main, alors qu’elle se trouvait rue Albert Ier, à Hannut...

    Pour Benoît Damas, la loi c’est la loi. Impossible pour lui de rester sans réagir lorsqu’il est témoin d’une scène de violence. Il l’a bien prouvé ce samedi.

    Cet habitant de Seraing était parti faire une course à Hannut, lorsqu’il a entendu des femmes crier. «Il était environ 14 heures. On était rue Albert Ier. J’ai d’abord cru qu’il s’agissait d’une dispute. Puis j’ai vu qu’une femme venait d’arracher le sac à main d’une vieille dame», nous raconte-t-il.

    Ni une ni deux, Benoît a décidé de venir en aide à la pauvre victime. «Ma femme, qui était au volant, s’est arrêtée. Moi, je suis vite sorti de la voiture».

    Ce père de famille de 35 ans se lance alors à la poursuite de la voleuse à toute vitesse. «Le temps que je sorte de l’auto, elle avait déjà pris 150 mètres d’avance, mais j’ai réussi à la rattraper petit à petit. Elle est d’abord partie en courant dans le RAVeL. Ensuite, elle s’est engagée dans un chemin de remembrement (NDLR: la drève du Monastère). À un certain moment, j’ai cru que je l’avais perdue. Mais je suis allé voir jusqu’au bout de la rue».

    Bingo: cet ingénieur se trouve à une dizaine de mètres de la délinquante qu’il parvient à intercepter.

    Source > Lameuse.be sur> http://www.sudinfo.be/944238 Photo > Montage Sudpresse