Imprimer

INFO BOULOT > LES ENTREPRISES DU NORD DU PAYS LORGNENT SUR NOS PROFILS

Flandre.jpgLa Flandre recrute chez nous

Elle recherche activement des profils techniques

Avec un taux de chômage bien plus faible que chez ses voisins, la région flamande fait figure d’exemple. Les entreprises flamandes, quant à elles, grimacent face à la pénurie qui touche certains profils. Leur stratégie? Recruter au sud du pays.

À quelques pas de la province du Hainaut, la Flandre Occidentale tente de flirter avec ses frontières, tantôt wallonne, tantôt française, pour mettre la main sur la perle rare.

Mais les autres provinces flamandes lorgnent aussi sur la réserve de demandeurs d’emplois que constitue la moitié francophone du pays. En cause, principalement, le peu d’attirance qu’ont les jeunes des nouvelles générations vers une formation plus technique ou manuelle.

“VOUS ÊTES LES BIENVENUS”

Face à ce problème partagé par un nombre croissant d’entreprises courant toutes après le même poisson, la VOKA - organisation d’employeurs flamands- a conçu un site web orienté vers le recrutement de francophones.

“Vouseteslesbienvenus.eu”, lancé en collaboration avec les acteurs principaux de l’emploi en Flandre (Unizo, le VDAB), cherche à stimuler davantage les demandeurs d’emploi français et wallons à venir travailler en Flandre. “Nous avons lancé le site web lorsque, au 1er janvier 2012, le statut fiscal des Français travaillant en Belgique a expiré. Nous avions peur qu’en perdant ces avantages, ils ne viennent plus. Nous avons donc pour but de promouvoir les entreprises flamandes et mettre en avant les atouts du travail en Belgique ”, explique Astrid Declerck, de la VOKA. Mais le site s’adresse également aux Wallons. De la même manière, la Flandre occidentale, qui était la première demandeuse de main d’oeuvre francophone, se voit progressivement rejointe par d’autres provinces flamandes.

Source >  http://www.jobsregions.be + VALENTINE DEFRAIGNE

Vous en doutiez ? Lisez donc ce qui suit.  > ICI

Les commentaires sont fermés.